Guillermo Del Toro lâche La Bête (et la Belle)

Guillermo Del Toro lâche La Bête (et la Belle)

guillermo-del-toroCela devient une facheuse habitude chez Guigui. Annoncer un projet, travailler dessus d’arrache-pied, commencer en parallèle un autre projet, tout en réalisant un troisième (et un quatrième) et finalement laisser tomber le premier (tout en restant producteur, faut pas déconner, non plus). La Warner doit avoir des sueurs froides dès que Guigui les appelle :

Guillermo Del Toro : Allo, Barry  ? (NdR : Barry Mayer, le boss de Warner)

Barry Mayer : Hey, Guillermo, ça biche ?

GdT: Imothep…Dis moi, j’ai un petit souci…

BM (son étouffé, à sa secrétaire, en mode Edward R. Rooney) : Nom de nom de Bordel de M…, réunissez un comité directeur, trouvez moi des réalisateurs libres et fissa !

GdT (inquiet) : Barry ?

BM : Hey ! Excuse moi, je, hum, faisais un truc…

GdT : Oui, donc, je te disais que j’avais un petit souci de calendrier…

BM : Ah bon ? C’est curieux ça…

BM (à sa secrétaire) : Mes pastilles Rennie ! Mon Maalox ! Mon Gaviscon !

GdT : Oui, tu sais, mon projet La Belle et La Bête, là ?

BM : Oui, avec la petite de Harry Potter, Emma Watson, elle a bien grandi, hein…que se passe-t-il ?

BM (à sa secrétaire) : Appelez ma femme, annuler le dîner de ce soir, installer le lit de camp dans mon bureau

GdT: Bah avec l’écriture de Pacific Rim 2, le bouclage de Crimson Peak chez Universal et la prod de ma série The Strain sur FX, je suis un peu charrette, là…

BM : Ah bon ? C’est ballot, Disney est déjà sur 2 projets du film, dont une comédie musicale…ça tombe mal

GdT : Je sais…mais le script est prêt et je reste producteur avec Denise (NdR: DiNovi), hein, t’inquiète Barry…

BM (dépité) : Ah…c’est une bonne nouvelle que tu m’annonces là, alors

BM (à sa secrétaire): Un whisky ! mes nicorettes, vite !

GdT: Sinon, je voulais te parler de mon adaptation de Lovecraft, Les Montagnes Hallucinées, je…

BM : Euh, Guillermo, on m’appelle sur une autre ligne, on en reparle sur le tournage de Pacific…enfin sur le tournage de ton prochain film, ok ? Bises à ta femme (il raccroche).

BM (à sa secrétaire) : Brigitte, annulez mes vacances aux Hamptons, appelez Alejandro González Iñárritu pour voir s’il est libre…

Source : Collider

 

Partager