Happy Birthday Daily Mars ! (featuring Hervé Hadmar)

Happy Birthday Daily Mars ! (featuring Hervé Hadmar)

Chers lectrices, lecteurs, supporters de la première heure. Avec un peu de retard (hé oui, le site fut lancé le 15 octobre 2012), nous tenions à marquer le coup du premier anniversaire de la création du Daily Mars. Modestement et humblement, parce que bon, hein, on sauve pas des vies non plus, mais avec une petite fierté tout de même de voir que l’aventure tient toujours. Et avec des audiences en hausse régulière.

Je ne remercierai jamais assez toute l’équipe du Daily Mars, qui depuis le début accomplit un boulot de dingos pour assurer la pérennité quotidienne du site. Of course, je pense à mon camarade Dominique Montay, co-créateur du site et rédac’ chef séries, qui tient grave la barre comme un chef tandis que mon aventure documentarisée m’accapare plus que de raison.

Et bien évidemment toutes les plumes du site : Intheblix (our FilinfoMan paimboeufesque), Julia Lagrée, Marine Pérot, Gilles Da Costa, le Docteur No, Jérome Tournadre, Sheppard, Mathieu Poitier, Kasilla (également notre CM de choc), Nicolas Robert, Lordofnoyze et Ray Fernandez. Sans oublier nos guest stars David Bianic, Sullivan LePostec, David Brami, Frédéric Moreau et David Mikanowski.

Côté technique, merci à notre grandmaster divin Hervé Coiral et les sidekicks précieux Nicolas et Joe. Et notre correctrice bien aimée Katia ! Encore une fois : mille mercis à eux d’être aussi soudés, motivés et humainement géniaux. Ceux d’entre vous qui les connaissent dans la vraie vie savent de quoi je parle. La rédaction du Daily Mars est composée d’individus en or. Je remercie aussi au passage les blogs & sites amis qui nous ont très confraternellement soutenus ou relayé sur les réseaux sociaux – serieaddicts-sowhat.fr, onfaitlebilan.fr , AnnuSéries, Allo Ciné, Les Chroniques de Cliffhanger, Cineheroes.net , Reviewer.fr et encore plein d’autres, pardon pour les oubliés, faites moi signe et je corrigerai l’impair.

Eeeeeevidemment itou, un grand merci à vous lecteurs adorés pour votre soutien, votre indulgence à l’égard de nos erreurs et vos réactions passionnées et éclairées à nos articles, sur ce site ou les réseaux sociaux. Pour vous remercier, chacun de vous remportera un écran Plasma 3D 127cm Panaso… ha pardon, on m’informe qu’il faut que j’arrête de m’emballer. Donc ! Pour vous remercier, nous vous avons concocté deux petits cadeaux en deux temps : un mot de notre parrain génial (lui aussi, comme vous quoi), Hervé Hadmar*.

En pleine préparation de sa future fiction Les Témoins pour France 2, il a quand même trouvé le temps de nous signer une petite bafouille d’encouragement ET de récapituler ses grands chocs culturels perso de l’année écoulée. Dans un deuxième temps, nous vous réservons une chouette chouette surprise, en ligne gratuitement la semaine prochaine, avec plein de badass dedans… Je n’en dis pas plus mais le résultat visuel est juste magnifique, vous verrez.

Voilà ! Foin de palabres, rendez-vous dans un an en grande forme, souhaitons-le nous, et place à notre parrain !

 

 

Hervé Hadmar, a.k.a TMG (The Martian Godfather)

L’édito d’Hervé Hadmar :

« Dailymartiennes, dailymartiens, je vous salue ! Le Daily Mars a donc un an et en tant que parrain, je ne suis pas peu fier de ce beau bébé. Il a presque toutes ses dents et du mordant. Incisif, aucun plombage, une dentition saine et des journalistes qui ne mâchent pas leur mot : je dis chapeau ! En une année, ils peuvent être fiers du joli parcours déjà effectué. Je ne peux que souhaiter au Daily Mars de grandir mais pas trop vite ! Je nous souhaite aussi, à vous comme à moi chers lecteurs, une année pleine de belles séries, de beaux films, de chouettes jeux vidéos parce que forcément, le Daily Mars ne s’en portera que forcément mieux. Rendez-vous au 15 octobre 2014 ! »

Hervé Hadmar, le  17 octobre 2013

 

Les chocs culturels d’Hervé Hadmar depuis la création du Daily Mars (tambours, trompettes, marimbas, triangle) : 

Cinéma : ONLY GOD FORGIVES, de Nicolas Winding Refn.

“Les objets culturels qui divisent m’intéressent. J’avais adoré Drive, j’attendais énormement Only God Forgives et il ne m’a pas déçu. J’ai adoré sa narration portée par les sons, les vibrations, les couleurs… C’est une dramaturgie sensorielle qui va à l’encontre de ce qu’on nous sert à longueur de semaine dans quasiment tous les films qui sortent. En plus de la vision et de l’ouïe, on a presque l’impression que Winding Refn met aussi à contribution l’odorat, le toucher et le goût…

Hélas, dés qu’un réalisateur cherche à raconter une histoire autrement, avec ses cinq sens…. ca coince. Mais je comprends tout à fait le rejet du film par certains ! A mon niveau, j’essaie toujours de privilégier cette écriture et je trouve courageux de faire un film comme ça. Valahlla rising était déjà un choc, je l’avais découvert grâce à Sami Bouajila, qui m’avait passé le DVD pendant le tournage de Signature. Only God Forgives, c’est pour moi un mélange de Drive et de Valhalla Rising. Je parle d’Only God Forgives mais je dans une semaine, j’espère bien mettre Gravity dans le lot. Je pense que je vais kiffer Gravity grave ! »

 

Séries TV : HOUSE OF CARDS & TOP OF THE LAKE

« House of cards, pour la série en elle même et la révolution impliquée par son mode de diffusion. C’est une série super bien écrite et réalisée, mature. Clairement une date dans la télé, c’est la télé de demain.

L’autre choc récent en série pour moi, c’est Top of the lake de Jane Campion, un thriller de 7×60 minutes avec Holly Hunter, Peter Mullan et Elisabeth Moss de Mad Men. Super beau, super bien écrit, une vraie série d’auteur et j’ai envie de mettre en avant ces séries là, qui allient le fond et la forme. Je suis scénariste avant tout donc je ne défends pas la corporation des realisateurs mais j’aime les séries artistiquement complètes »

 

Jeux Vidéos : DISHONORED

Un jeu à l’esthétique steampunk formidable. C’est un jeu d’infiltration à base de missions à la Splinter Cell, dans un univers qui mélange Jules Verne et le gothique. Le personnage qu’on joue a des pouvoirs tres originaux, la réalisation est top, la gestion de la difficulté de jeu excellente… J’essaie beaucoup de jeux malgré mon emploi du temps un peu surchargé en ce moment et Dishonored est le seul que j’ai pris le temps de finir. Ca m’a pris un an, mais je l’ai terminé !

 

 

 

 

Musique : ATOM TM

« Je le suis depuis vingt ans. C’est un artiste allemand du nom de Uwe Schmidt, il vit au Chili et pendant dix ans, il a sorti un disque par mois. Un vrai fou furieux mais un immense artiste spécialisé dans la musique électronique. Il a sorti cette année un nouvel album qui s’appelle Pop HD.

Atom TM est expert dans l’art de la programmation et de l’agencement des sons, le travail sur les fréquences. Son style est à la fois très recherché, étudié et ca reste accessible, y a de l’humour. Il avait fait un disque de reprises où il reprenait des tubes de Robert Palmer, des Stones, mais en version synthétique… Il a un groupe qui s’appelle Senior Coconut, donc ça donne une idée du bonhomme… C’est un artiste que j’ai vraiment envie de faire découvrir donc… découvrez ! »

 

*Hervé Hadmar est le co-créateur (avec Marc Herpoux) et réalisateur des séries Les Oubliées, Pigalle la nuit, Signature. Il co-écrit actuellement avec son binôme le 6×52′  Les Témoins, bientôt sur France 2.

Partager