• Home »
  • Divers »
  • Happy birthday Marvel ! Putain, 70 ans… (à suivre dans Scuds)
Happy birthday Marvel ! Putain, 70 ans… (à suivre dans Scuds)

Happy birthday Marvel ! Putain, 70 ans… (à suivre dans Scuds)

Alors bon, voilà, c’est dimanche soir, je zappe mollement entre Les Experts Manhattan (que c’est tiède ce truc) et Le Patriote (ouh la la que c’est mouuuu) et aussi une merde avec les Charlots et Léon Zitrone sur Direct 8 (non non, je suis sérieux, je l’ai vu, vous dis je !).

Et là, c’est le drame : je réalise que je n’ai rien posté depuis mardi. Kriss de Tabarnak !!!

Fucking no way : pas question que JPFM soit laissé à la merci de ma flemmingite persistante.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais Marvel fête cette année ses 70 ans. Et oui. Voici donc l’occasion d’un petit coup de chapal de ma part à ce vénérable éditeur américain qui, via en France les mythiques édtions Lug, a littéralement illuminé mon enfance avec Spider Man, Iron Man, les X Men, les Quatre fantastiques, Daredevil, Captain Marvel, la Division Alpha, les Vengeurs, bref…. tous les super héros qui peuplaient les pages de Strange, Spécial Strange, Nova et autres Titan.

En 1939, année de sa naissance, Marvel n’était pas Marvel mais Timely Comics, société créée par l’éditeur opportuniste de romans pulp Martin Goodman, alléché par l’engouement du public pour les surhommes en collant consacrés par Superman en 1938 (puis Batman en 39).

Elle a bien grandi depuis, la petite Timely… Rebaptisée Atlas Comics puis enfin Marvel au début des années 60, la société s’imposa, comme chacun sait, avec deux révolutions consécutives : Les Quatre Fantastiques en 1961 et Spider Man en 1962. Deux co-créations de Stan Lee, alors rédacteur en chef de la boîte, romancier frustré qui trouva la célébrité dans ces super héros nouvelle génération dont, pour la première fois à l’époque, on nous montrait les tracas au quotidien (les loyers impayés des Quatre Fantastiques, la lose sentimentale de Peter Parker…).

Hé oui parce que bon : Superman, Batman, Wonder Woman, Green Lantern, héros de la firme concurrente DC comics, c’était bien joli mais leur vie civile, une fois leur costume tombé, était aussi tiédasse que la tisane que je laisse refroidir depuis une heure (merde…).

Je peux témoigner personnellement que, lorsque je lisais Strange, j’étais au moins autant passionné par la vie privée de Peter Parker, Matt Murdock ou Tony Stark que des bastons homériques de leur alter ego respectif Spider Man, Daredevil ou Iron Man. Ha non, on ne peut plus se moquer, maintenant, ou je sors la carte Obama !

Bref, je n’ai pas la place sur ce blog mais il y aurait 1000 choses à dire sur la passionnante histoire de Marvel, d’autant que depuis les années 60, 1000 choses ont évidemment changé et DC Comics a elle aussi accouché depuis de héros plus complexes. Marvel est aujourd’hui un groupe multimédia colossal, leader sur le marché mondial des comics, et propriétaire depuis 2006 de son propre studio de production cinéma (Iron Man est le premier film des studios Marvel). Finie, la petite entreprise familiale où Martin Goodman employait son neveu Stan Lee comme grouillot en 1940…

Ca fait belle lurette que plus aucun nouveau super héros icônique ne sort des pages de ses comics (idem pour DC d’ailleurs)… mais la firme continue de me faire rêver avec son projet démentiel de recréer au cinéma l’interconnexion qui existe depuis toujours dans les BD (le fameux « Marvel universe »). Bon, ok, les aminches, pour un Iron Man réussi, on a eu en 2008 un Hulk bien bourrin (mais fun) et rien ne dit que les projets à venir (Thor, Captain America puis Les Vengeurs) ne seront pas de grosses bouses fumantes. Mais quand même, la glande geekale reste à fond titillée, c’est tout !

Alors merci Marvel, merci Stan Lee, merci Spidey et on recause très bientôt de ce sujet dans le prochain épisode de Scuds (keuuuuwa ??? Vous ne connaissez toujours pas Scuds, le podcast le plus hype de toute la métagalaxie ? Mais rendez vous à cette adresse, malheureux !)
Et pis quand même, pour ceux que ça intéresse : Ze site officiel de Marvel, la page « spécial 70 ans de Marvel » et la page wikipedia assez bien fournie sur la captivante histoire de Marvel.

End of transmission…
Partager