Hier à Cannes: Jeudi 22 mai 2014

Hier à Cannes: Jeudi 22 mai 2014

France Cannes Film Festival

Tout ce que vous avez loupé à Cannes, hier, la montée des marches, les conférences de presse, etc, est sur le Daily Mars, aujourd’hui. C’est comme si vous étiez, avec le smoking, le badge qui va bien, les stars, sauf que non, vous êtes chez vous…tranquille…devant votre ordinateur… alors que pendant ce temps, il y en a qui profitent du Festival…les veinards.

Et justement, ces tas de veinards semblaient particulièrement en veine hier aux vues du programme! En compétition officielle, on retrouvait deux habitués de la Croisette, et pas des moindres: l’anglais Ken Loach et le québécois Xavier Dolan. Le porte étendard du cinéma social européen revenait avec Jimmy’s Hall tandis que le jeune surdoué d’outre atlantique présentait Mommy. Eh ben vous savez quoi? On nous parle ce matin de chefs d’oeuvre, de Palmes d’or et de prix d’interprétation! Rien que ça! En plus, cherry on top of the bobine, on fêtait hier les 40 ans de Massacre à la Tronçonneuse, avec of course une projection et une masterclass du maître Tobe Hooper. Veinards je vous dis…

 

Jimmy’s Hall

De Ken Loach avec Barry Ward, Simone Kirby, Andrew Scott, Jim Norton, Brían F. O’Byrne et Francis Magee

Un irlandais exilé aux Etats-Unis revient dans sa terre natale et y rouvre le « Jimmy’s Hall », un dancing où on passe du jazz, on danse, on parle, on réfléchit. Il rencontre alors l’opposition de l’Eglise et de l’IRA. Ken Loach frappe un grand coup et révèle Barry Ward, acteur inconnu mais prodigieux. Toujours à gauche, toujours humaniste, le film a été plutôt bien accueilli même si certains reprochent au réalisateur son classicisme.

 

La montée des marches:


 

La conférence de presse:

 

La bande annonce:

 

Mommy

De Xavier Dolan avec Anne Dorval, Antoine-Olivier Pilon, Suzanne Clément, Alexandre Goyette et Patrick Huard

Xavier Dolan revisite les relations mère-fils à travers l’histoire d’une veuve mono parentale qui hérite de la garde de son gamin. Les superlatifs se suivent et se ressemblent: la critique semble avoir été conquise par le québécois qui pourrait avec ce film devenir le plus jeune réalisateur palmé de l’histoire. On verra bien ce qu’en dit m’dame Campion.

La montée des marches:

La conférence de presse:

 

Extrait:

 

Un Certain Regard

Aujourd’hui du côté des originaux, on retrouvait Charlie’s Country, film australien qui voit le retour à la nature d’un vieil aborigène étouffé par les lois du gouvernement. Résultat: tonnerre d’applaudissements pour le film de Rolf de Heer. Autre projection: celle d’Incompresa d’Asia Argento, un film dark et torturé avec Charlotte Gainsbourg. Normal.

Charlie’s Country

De Rolf De Heer avec David Gulpilil, Peter Djigirr et Luke Ford          

La bande annonce:

 

Incompresa

D’Asia Argento avec Anna Lou Castoldi, Charlotte Gainsbourg, Gabriel Garko, Max Gazzè, Alice Pea, Carolina Poccioni, Giulia Salerno et Gianmarco Tognazzi 

La bande annonce:

 

La Quinzaine des Réalisateurs

Un peu plus dur de vous parler des films présentés à la Quinzaine en l’absence de bande annonce… Mais bon, pour Next to Her, il y est question de trio amoureux étouffant et pour Alléluia, d’arnaques glauques à la sauce belge.

Et puis bon, pour le plaisir on se remate Massacre à la Tronçonneuse pour les 40 ans de sa sortie. Bon anniversaire Tobe.

 

At li layla / Next To Her

D’ Asaf Korman avec Dana Ivgy, Liron Ben-Shlush et Jacob Daniel

asaf

Alleluia

De Fabrice Du Welz avec Lola Dueñas, Héléna Noguerra, Laurent Lucas, Stéphane Bissot et David Murgia 

alleluia

Massacre à la Tronçonneuse

De Tobe Hopper avec Marilyn Burns, Paul A. Partain, Edwin Neal, Jim Siedow, Gunnar Hansen et Teri McMinn

Interview Arte:

La bande annonce:

 

Hors Compétition

Hors compétition grand écart monumental avec d’un côté Les Ponts de Sarajevo, oeuvre collective réunissant 13 courts-métrages et évoquant l’histoire et la place dans l’Europe de la capitale de Bosnie-Herzégovine et de l’autre: The Target, remake coréen ultra violent d’A Bout Portant, de Fred Cavayé.

Les Ponts de Sarajevo

D’ Aida Begic, Leonardo di Costanzo, Jean-Luc Godard, Kamen Kalev, Isild Le Besco, Sergei Loznitsa, Vincenzo Marra, Ursula Meier, Vladimir Perisic, Cristi Puiu, Marc Recha, Angela Schanelec et Teresa Villaverde

La bande annonce:

 

Pyo Jeok/ The Target

De Chang avec Jin Guo, Yeo-Jeong Jo, Jin-wook Lee, Ryu Seung-Ryong et Jun-Sang Yu

La bande annonce:

 

Partager