Histoire du Tonight Show : Johnny Carson, King of Late Night

Histoire du Tonight Show : Johnny Carson, King of Late Night

Quand une émission existe depuis 1954, chaque présentateur de cette émission est un peu une icône et chaque changement de présentateur est un événement. Lundi 17 février 2014, un nouveau présentateur, Jimmy Fallon, est arrivé à la tête du Tonight Show de NBC, succèdant à Jay Leno, l’homme au gouatre le plus célèbre des Etats Unis.

Pour l’occasion, le Daily Mars vous propose de revenir dans un dossier de 4 épisodes sur l’histoire de cette émission culte et de ses présentateurs, qui a marqué la télévision américaine et que la France aimerait tant réussir à imiter.

Episode 2 : 1962-1992 : Johnny Carson, l’inspiration

Quand en 1962, Johnny Carson reprend le Tonight Show, personne ne pouvait s’attendre à ce qu’il inspire les prochaines générations de présentateurs de Late Night. Cet homme n’a toujours eu qu’une seule ambition dans la vie : faire rire. Des photos de son enfance où il s’essaye à la magie, jusqu’à son mémoire à l’université du Nebraska “Comment écrire de la comédie pour la radio ?”, Johnny Carson est un clown caché dans un corps de gendre idéal.

Il a commencé sa carrière à la télévision locale d’Omaha à l’âge de 25 ans et très vite se retrouve à présenter la matinale où il aime interviewer les pigeons et tourner en dérision certains reportages. Grâce aux contacts de sa femme, il décroche rapidement un emploi au sein d’une télévision locale de Los Angeles dans une émission d’humour qui porte son nom, Carson’s Cellar. Il continue ainsi sa carrière d’humoriste/ présentateur et se retrouve à présenter des émissions de variété, des talks et des jeux.

C’est son expérience à la tête du jeu Who do you trust qui le propulsa à la tête du Tonight Show. Son habilité à interviewer le public, à rebondir sur les propos les plus anodins et à faire rire allait le faire remarquer par NBC. Il avait déjà occupé la place de “guest host” sur l’émission mais dès le début de l’année 1962, on lui proposa le poste permanent. Il fallut attendre qu’il soit libéré de son contrat chez CBS pour finalement devenir le présentateur permanent de l’émission d’octobre 1962  jusqu’en 1992.

30 ans. Outre sa capacité de travail, pour tenir sur cette longueur, il en fallait du talent. Le talent de Johnny Carson était de réussir à toucher tout le public. Né dans l’Iowa, il avait gardé la réserve des gars du Midwest tout en restant accessible et mordant pour les artistes qu’il interviewait. Son émission était le passage obligé pour tous les artistes en promotion et la plupart demandait même à revenir.

Ed Mac Mahon et Johnny Carson

Il réussit à s’approprier les deux forces de l’émission développées avec Steve Allen et Jack Parr : la promotion de personnalités et la conversation. Tout le monde venait sur le plateau de Johnny Carson, même Bill Clinton alors encore gouverneur. Ses questions souvent incisives étaient toujours posées avec humour et tendresse, ne mettant jamais l’invité mal à l’aise, et si jamais une question ne faisait pas mouche, il arrivait toujours à rebondir avec une blague ou un bon mot. D’ailleurs les invités finissaient souvent morts de rire grâce au talent de l’animateur.

Comme tous les présentateurs du Tonight Show, il avait un « sidekick » ou « co-host » : Ed MacMahon. Ils s’étaient rencontrés sur « Who do you trust » et l’alchimie fonctionnait tellement que Carson avait souhaité l’emmener avec lui au Tonight Show. Ed Mac Mahon commençait chaque émission par une phrase devenue depuis culte « Here’s Joooooohnnnnnnnnnnyyyyy ! ». Cette phrase annonçait le début de l’émission et du monologue.

Dans son monologue, Johnny Carson se moquait de tous et d’abord de lui-même, de ses divorces, de ses ex-femmes, de sa situation familiale compliquée. Pourtant c’était un homme très réservé qui n’acceptait de parler de lui, que s’il pouvait en rire. Réservé et sévère en coulisses, ses proches reconnaissaient qu’il n’était lui même que quand l’émission commençait.

Plusieurs séquences ont rendu son époque culte. Il avait de nombreux personnages récurrents comme Carnarc The Magnificent ou Art Fern, mais une des nouveautés par rapport aux présentateurs précédents est qu’il interagissait avec le public. Dans des séquences comme Stump the Band, il demandait au public de proposer au groupe de jazz de l’émission de jouer une chanson. si le groupe ne la connaissait pas, tant pis il l’inventait ! Il n’y avait pas seulement le public du plateau qui participait à l’émission mais le public au sens large, des propriétaires d’animaux, des animaux, des enfants, des personnes au métier original… Cet échange permanent avec le public contribuait à la richesse de l’émission et renforçait sa popularité.

Une des autres forces de l’émission, c’est d’avoir révélé de nombreux humoristes ou “comedians”. Plusieurs soirs par semaine, Johnny Carson invitait des humoristes à venir jouer un de leurs sketchs. Un rire de Johnny Carson et la carrière de l’humoriste était lancée. Parmi les heureux élus de l’époque, il y a des noms comme Joan Rivers, Ray Romano, Jerry Seinfeld, Drew Carey, Ellen DeGeneres, Jay Leno, David Letterman…

30 ans de Tonight Show et Carson est devennu une icône du talk show

Johnny Carson ne présentait l’émission que 4 soirs par semaine, le lundi était donc réservé à un guest host. De nombreuses stars comme Bob Newhart ou David Brenner ou Jerry Lewis comptèrent parmi ces guest hosts. Jay Leno fut son guest host à partir de 1987 et jusqu’à sa désignation comme successeur. Cette désignation fut mal vécu par Johnny Carson qui voyait en David Letterman son digne successeur.

Le Roi du Late Night prit sa retraite en 1992 à l’âge de 66 ans devant 50 millions de téléspectateurs (non ce n’est pas une erreur de frappe, 50 millions). Après ça, il n’apparut que très rarement à la télévision. Par contre, il envoyait régulièrement par fax des blagues pour le monologue de David Letterman. Même de loin il continuait à suivre l’actualité et vouloir faire rire grâce à elle.

 

Pour en savoir plus
– le documentaire édité par PBS « Johnny Carson : King of Late Night. » Commenté par Kevin Spacey, il vous tirera des larmes de rire mais aussi de tristesse, car la vie personnelle de l’homme est loin d’avoir été rose.
– la chaîne Youtube qui réunit les meilleurs moments de l’émission

Partager