• Home »
  • GAMES »
  • Interview : Victor Magnuson (Game designer chez Fatshark pour Warhammer: The End Times- Vermintide)
Interview : Victor Magnuson (Game designer chez Fatshark pour Warhammer: The End Times- Vermintide)

Interview : Victor Magnuson (Game designer chez Fatshark pour Warhammer: The End Times- Vermintide)

Vermintide Interview 1

Warhammer: The End Times – Vermintide a officiellement dépassé les 300 000 copies vendues, et au vu de la qualité du titre, c’est franchement mérité (le test de votre serviteur ici). Pour fêter cela, le studio suédois annonce même la sortie du premier DLC gratuit le 3 décembre appelé Sigmar’s Blessing.

Le jeu est, pour moi, l’un des meilleurs coop de ces dernières années avec Payday. C’est simple, je n’avais pas retrouvé ce feeling depuis Left 4 Dead. Votre professeur préféré a donc décidé d’en savoir encore un peu plus sur les coulisses de Vermintide, grâce à une interview de Victor Magnuson game designer chez Fatshark.

Un grand merci à Fatshark et Cecilia pour cette interview et à Bruno pour ses talents de traducteur.

 

FOR THE ENGLISH VERSION, PLEASE GO TO THE END OF THE FRENCH ARTICLE.

Vermintide Interview 2

Dessin de SeeleDS sur deviantart

Pour commencer Warhammer: The End Times – Vermintide est un super jeu. Je me suis vraiment bien éclaté dessus. Pouvez-vous introduire et présenter le studio en quelques mots ?

Mon nom est Victor Magnuson et je suis un game designer pour Warhammer: The End Times – Vermintide à Fatshark. Fatshark a été fondé en 2008 et est aujourd’hui composé de plus de cinquante développeurs expérimentés.

 

Comment est née l’idée de faire un jeu dans l’univers de Warhammer ?

Étant des fans passionnés de la licence Warhammer Fantasy, nous avons toujours voulu créer un jeu Warhammer qui soit à la fois fidèle à l’atmosphère sombre du monde et qui l’aborde d’un point de vue que n’avait utilisé aucun des précédents jeux, c’est-à-dire à la première personne. Avoir la possibilité de marcher dans les rues gothiques d’une cité impériale ou de découper l’ennemi avec une hache étaient les choses que nous avions très envie de voir dans un jeu Warhammer.

 

Comment s’est passé le partenariat avec Games Workshop ?

Ça a été très agréable de travailler avec eux. Bien que nous ayons toujours dû leur faire valider préalablement notre travail pour qu’ils s’assurent qu’il correspondait bien à l’ambiance de Warhammer, nous n’avons jamais été restreints dans notre créativité ou notre approche. Il n’y a eu au final que deux concepts rejetés, dont l’un parce qu’il ne contenait pas assez de crânes.

 

L’univers de Warhammer est extrêmement riche. Pourquoi avoir choisi la Fin des Temps comme arc narratif ?

Nous avons pensé que la Fin des Temps était une incroyable et excitante période pour le monde de Warhammer, permettant des scénarios de pur chaos et d’invasions à grande échelle. Bien que nous ayons débuté le développement avant la publication du premier livre, nous avons été tellement fascinés par les événements qu’il décrivait que nous avons carrément changé notre time line afin de la faire coïncider avec le début de la Fin des Temps. Le fait que le livre ait été publié pendant que nous développions le jeu a ajouté un suspens supplémentaire à ce qu’il se passait à Ubersreik.

Vermintide Interview 3

Comment s’est passé le lancement ? Pas trop stressant ?

Le 23 octobre a été l’un des jours les plus excitants de l’histoire de Fatshark. Toute l’équipe était en effervescence, et nous avions hâte de dévoiler enfin le jeu complet sur PC.

 

Pour le moment le jeu est disponible uniquement sur PC. Une sortie sur Playstation 4 et Xbox One est-elle également prévue ?

Oui, nous prévoyons en effet de porter également Vermintide sur consoles, avec une date de sortie fixée pour la première moitié de 2016.

 

Le jeu s’est clairement inspiré des titres coop comme Left 4 Dead ou Payday. Avez-vous eu d’autres inspirations ?

Nous nous sommes inspirés d’un grand nombre de jeux pendant le développement de Vermintide, aussi bien de jeux que nous avions nous-mêmes développés, comme War of the Roses et War of the Vikings, que d’autres jeux coop, comme Destiny, Diablo 3 et bien d’autres encore. Nous nous sommes penchés sur la façon dont ils abordaient certains aspects du gameplay, que ce soit pour la coopération, la sensation des mêlées ou bien le level design.

 

Vermintide Interview 6Est-ce que le jeu aura le droit à des futurs DLC ou extensions ? Si oui, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Nous allons en effet avoir de futurs DLC, puisque nous prévoyons d’ajouter du contenu à Vermintide au cours des prochaines années. Les futurs DLC pourraient inclure plus d’armes, des cartes et qui sait quoi d’autre. Plus d’informations très bientôt.

 

Je suis un grand amateur de mods. Prévoyez-vous des outils de modding pour les joueurs PC, comme c’est le cas sur Left 4 Dead ?

Nous essayons de voir si c’est possible pour Vermintide. Mais il faut se rappeler que nous travaillons avec une licence établie. Cela pourrait rendre les choses difficiles du point de vue modding.

 

Pour le moment, les joueurs hébergent les parties ce qui peut s’avérer quelque fois frustrant. Y a-t-il un plan pour des serveurs dédiés dans le futur ?

Oui, nous prévoyons de mettre prochainement à disposition des serveurs dédiés.

 

Certains joueurs aimeraient beaucoup pouvoir jouer des skavens dans un mode humains vs skavens. Est-ce quelque chose que vous avez prévu ?

Ayant travaillé sur des jeux comme War of the Roses et War of the Vikings, nous savons que la création d’un mode versus demande du temps, de la patience et de l’équilibrage. La communauté nous réclame un mode versus, et nous pourrions l’envisager à l’avenir, mais rien n’a encore été décidé.

Vermintide Interview 4

Le jeu est clairement un titre coop. Mais peut-on espérer voir une campagne solo scénarisée en DLC ?

Nous considérons Vermintide comme un pur jeu coop et nous ne prévoyons pas l’ajout d’une campagne solo pour le moment. Pendant le développement, nous étions à 100% focalisés sur la création d’un super jeu coop et nous avons donc tout équilibré pour ce type de gameplay.

 

Certains développeurs jouent-ils au jeu de figurines Warhammer Battle ou au jeu de rôle ?

Il y a plusieurs personnes à Fatshark qui jouent à Warhammer Battle et participent à des concours de peinture pour les figurines. Ce fut l’une des raisons pour laquelle la création d’un jeu dans l’univers de Warhammer nous motivait autant.

Vermintide Interview 7

Y-a-t-il d’autres licences de Games Workshop que vous aimeriez adapter en jeux vidéo ?

L’univers de la licence Warhammer est si riche que nous adorerions continuer à l’explorer dans nos futurs jeux. Dans la plupart d’entre eux pour être parfaitement honnête !

 

Merci beaucoup pour cette interview. Je retourne tuer quelques skavens puants. Rendez-vous dans le jeu ?

Pour l’Empire !

 

ENGLISH INTERVIEW

To begin I would like to say that Warhammer Vermintide is a great game. I had a lot of fun playing it. Can you introduce yourself and the studio in a few words?

My name is Victor Magnuson, and I am a game designer for Warhammer: End Times – Vermintide at Fatshark. Fatshark was founded back in 2008, and today the team is made up of more than 50 experienced developers.

 

How was the idea to make a game in the Warhammer universe born?

Being passionate fans of the Warhammer Fantasy IP, we’ve always wanted to create a Warhammer game that both stayed true to the beautifully dark atmosphere of the world and showed it off from a perspective we had not seen in previous games – first person. To be able to walk along the gothic streets of a city in the Empire or to slash into the enemy with one’s axe were things we ourselves were craving from a Warhammer video game.

 

How was the partnership with Games Workshop?

They’ve been really nice to work with. While all of our assets go through them first to ensure that they have the right Warhammer feel, we never felt constricted from a creative or development perspective. There was, in fact, only two concepts that were rejected, and one of them was because it did not have enough skulls on it.

 

Warhammer lore is extremely rich. Why did you choose the End Times as a story arc?

We felt that the End Times presented an incredibly exciting and unpredictable time for the Warhammer fantasy world, allowing for pure chaos and large invasion scenarios.  While we were already in development prior to the release of the first book, we were so intrigued by the events that were happening, that we actually switched our timeline to coincide with the beginning of the End Times. That fact that the books were released while we were developed added an extra suspense to what was happening in Ubersreik.

 

How was the launch? Not too stressful?

The 23rd of October was one of the most exciting days in Fatshark’s history. The whole team was buzzing with excitement, and we were eager to finally unroll the full game out on PC.

 

At the moment the game is only available on PC. Do you also plan to launch it on PlayStation 4 and Xbox One?

Yes, we are indeed planning on releasing Vermintide on the consoles as well, and the release is currently set for the first half of 2016.

 

The game is clearly inspired by coop titles like Left 4 Dead or Payday. Did you have any other sources of inspiration?

We drew inspiration from a lot of games while developing Vermintide, both games we ourselves had worked on, like War of the Roses and War of the Vikings, as well as other co-op games, like Destiny, Diablo 3 and so on. We looked at ways in which they had approached certain aspects of the gameplay, be it co-operative gameplay, melee feel or level design.

 

Will the game have future DLC or expansions? If so, can you tell us a little bit about them?

We will indeed have future DLCs, since we plan on adding things to Vermintide over the coming years. Future DLCs might include more weapons, maps and who knows what else. More information will be coming out soon.

 

I am a big fan of mods. Do you plan to give modding tools to PC gamers, as was done by the creators of Left 4 Dead?

We are looking into this to see if this is possible for Vermintide, but one must remember that we are working with an established IP. This could make things difficult from a modding perspective.

 

For now, players are hosting games which can sometimes be frustrating. Is there a plan to have dedicated servers in the future?

Yes, we are planning on implementing dedicated servers in the future.

 

Some players would love to play Skavens in a Humans vs Skavens mode. Do you have anything like that planned?

Having worked on games like War of the Roses and War of the Vikings, we know that creating a versus mode will take time, patience and tweaking. The community has been asking for a versus mode, and we could consider it for the future, but nothing has been decided yet.

 

The game is clearly a coop title, but is there a possibility of seeing a single player campaign in a future DLC?

Since we view Vermintide as a co-op game, we have no plans of  adding a single player campaign at this time. While developing the game we were 100% dedicated to creating a great co-op game and everything is balanced towards that type of gameplay.

 

Are some developers also players of Warhammer Battle miniatures or role players?

There are several people at Fatshark who play Warhammer Battle and compete in painting figurines. This was one of the reasons why creating a game within the Warhammer universe was so enticing for us.

 

Are there other Games Workshop licenses that you would like to make into video games?

The Warhammer IP is rich so incredibly rich in lore, and we would love to explore it in future games as well. Most of them to be perfectly honest!

 

Thank you so much for this interview. I’m going back to kill some dirty skavens, see you in the game?

For the Empire!

 

Partager