Journal de Cannes – Day 5

Journal de Cannes – Day 5

Cher Daily Mars,

Aujourd’hui j’ai découvert que l’ami du petit déjeuner n’était pas l’ami Ricoré mais plutôt le Redbull-café. Après avoir dormi, 3h, c’est l’heure d’aller voir Dheepan, de Jacques Audiard (la critique arrive bientôt mais en attendant je peux vous dire que mon avis est plutôt positif !).

4638489_6_1c05_antonythasan-jesuthasan-dans-le-film-francais_07bb8a21e69d5034051479ca53c30ab8
Dans ce petit journal de bord, je voulais aujourd’hui vous parler d’un mal bien connu ici : l’Amnésie cinématographique cannoise. Le concept est plutôt simple: à force de voir 2 à 5 films par jour, vous ne vous souvenez plus de rien. Impossible de raconter votre journée de la veille sans la confondre avec une autre, grande difficulté à se souvenir de l’ordre de visionnage des différents films. La « consommation » de cinéma se fait différemment, le mauvais côté c’est que l’on a tendance à vite zapper les films moyens, le bon côté c’est qu’un film qui vous chamboule continue à vous habiter quoi qu’il se passe. Mais le cerveau a aussi besoin de se reposer, d’intégrer un film, de le digérer, d’y repenser. La difficulté en période de festival est de parvenir à trouver ce temps, pour s’arrêter, souffler et prendre du recul.

J’ai donc essayé, durant ce jeudi après-midi, de prendre ce temps.

La soirée s’est avérée très sympathique : invitée à la cérémonie de clotûre de la Semaine de la Critique, je me fais un plaisir de vous en donner les résultats ici même :

Prix des partenaires      

L'équipe de Paulina, grand gagnant de la Semaine de la Critique

L’équipe de Paulina, grand gagnant de la Semaine de la Critique

1 – Prix Aide à la fondation GAN – Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore     2 – Prix SACD – La Tierra y la Sombra de Cesar Augusto Acevedo
3 – Prix Canal + – Ramona de Andrei Cretulescu (court métrage)

Prix du jury

1 – Prix  découverte Sony Cinealta du court métrage – Varicella de Fulvio Risuleo
2 – Prix Révélation France 4 – La Tierra y la Sombra de Cesar Augusto Acevedo
3 – Grand Prix Nespresso – Paulina de Santiago Mitre

La cérémonie a été suivie de la projection de La Vie en Grand, premier film de Mathieu Vadepied, chef opérateur de Sur mes lèvres et d’Intouchables, produit par le trio Bruno Nahon, Olivier Nakache et Eric Tolédano. Un petit film sympathique et émouvant qui raconte la vie d’Adama, un adolescent de 14 ans qui vit avec sa mère dans un petit deux-pièces en banlieue parisienne. Malgré son échec scolaire c’est un élève prometteur. Avec Mamadou, plus jeune que lui, ils vont tenter d’inverser le cours de leurs vies. (Petite anecdote rigolote : Vincent Rottiers et Joséphine de Meaux joue à la fois dans La Vie en Grand et Dheepan !)

Après ce film, place à la détente et la soirée de clôture ! Car faire la fête n’a jamais fait de mal à personne et puis franchement on est plus à 4-5h de sommeil près !

Partager