DVD Mini Review : Kaboul Kitchen saison 2

DVD Mini Review : Kaboul Kitchen saison 2

Note de l'auteur

Des intrigues feuilletonnantes, un Amanullah en forme olympique et une maîtrise générale du contenu : en saison 2, Kaboul Kitchen a franchi un cap. Raison de plus pour se procurer son DVD.

Il se passe quelque chose avec Kaboul Kitchen. J’ai parfois la sensation d’être plus gentil avec une production française que devant une série étrangère. En vérité, je crois que mes attentes sont différentes. Peut-être que mes exigences ne sont pas les mêmes… mais quand une proposition possède un véritable ton, elle me séduit, point. Qu’elle soit anglaise, française ou polonaise.

Et là, donc, il se passe quelque chose avec Kaboul Kitchen. Intéressante comédie en saison 1, la série créée par Allan Mauduit, Marc Victor et Jean-Patrick Benes était un peu à l’étroit avec sa succession d’intrigues bouclées. Mais elle possédait de bons personnages et avait le mérite d’être originale et bien produite. Il fallait donc voir comment elle allait grandir.

Avec la saison 2, la dramédie de Canal a gagné en densité. Les intrigues feuilletonnantes donnent de l’ampleur au récit (ce qui offre un très bon milieu de saison, avec tout le monde sur le pont) et Amanullah devient le partenaire de jeu numéro 1 de Jacky, le taulier du Kaboul Kitchen. Une idée plus que judicieuse : délicieusement à l’aise dans le costume du militaire à moustache, Simon Abkarian crève l’écran.

Incarnant un personnage tour à tour drôle, menaçant et émouvant, sa prestation est épatante. Littéralement. Bien servi par d’excellentes répliques, l’ex acteur de Pigalle La Nuit et Les Beaux Mecs renforce son statut d’atout majeur de la série (l’autre étant Gilbert Melki, très à l’aise). Surtout, Abkarian créé un des premiers personnages de comédie française dont la simple apparition fait sourire (et quand il ouvre la bouche vous avez trois chances sur quatre de rire). Comme Michael Scott ou Ron Swanson (tiens, un moustachu), toutes proportions gardées.

Bien entouré (Fayçal Azizi est toujours un très bon Habib), il permet à la série de viser haut. On regrettera cependant que la série explore à plusieurs reprises les mêmes schémas. Jacky coincé entre Amanullah et la CIA ; Jacky coincé entre Amanullah, la CIA et les Français ; Jacky qui veut prendre la fuite… si on évite l’overdose (cela a tout de même le mérite de générer de bons conflits, la plupart du temps), on est un peu dans la redite.

De la même façon, on regrettera que le personnage de Sophie passe un peu au second plan dans la dernière partie de saison. Pareil pour Damien : le fait qu’ils se rapprochent ne règle pas le problème : ils sortent du coeur de l’histoire. Et ça se voit.

Mais les faits sont là : il se passe quelque chose avec Kaboul Kitchen. Si sa marge de progression est réelle, la série ont réalisé un petit tour de force : la France a désormais, c’est sûr, une jolie dramédie, drôle et efficace, dans son paysage audiovisuel.

CÔTE BONUS

C’est l’autre bon point de ce DVD : le dernier disque propose un making of d’une cinquantaine de minutes sur les 14 semaines de tournage. L’occasion d’apprendre plein de choses sur les décors, les conditions dans lesquels ont été filmés les épisodes, mais aussi de donner la parole à Simon Abkarian et Fayçal Azizi, toujours aussi surprenants.

Dans un monde du DVD séries où la France laisse toujours le téléspectateur sur sa faim, c’est particulièrement appréciable. Allez, Canal +, on dit que tu proposes des versions commentés des épisodes en saison 3 ?

KABOUL KITCHEN (SAISON 2)
12 épisodes (2014)
Avec Gilbert Melki, Stéphanie Pasterkamp, Simon Abkarian, Karina Testa, Fayçal Azizi, Benjamin Bellecour, Alexis Michalik, Marc Citti.
Saison écrite par Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit, Marc Victor, Quoc Dang Tran, Fanny Herrero, Benjamin Dupas, Adriana Saureil
Réalisé par Frédéric Berthe et Frédéric Balekdjian
DVD chez StudioCanal (22 euros)

Partager