La mixtape : Scrubs

La mixtape : Scrubs

ZACH BRAFF Notre série de l’été continue avec un détour du côté de l’hôpital Sacred Heart. Eh oui, on va faire un coucou à la bande de Scrubs, plus précisément aller fouiller dans les baladeurs de chacun des personnages…

 JD

L’interne en chef a souvent la tête dans la lune et le mental divaguant, mais aime aussi- beaucoup – le rock dit alternatif, comme son interprète Zach Braff. Côté « dans la lune », on retrouve donc Supertramp et un earworm de Gabrielle, ainsi que « All in My Head » de Shawn Mullins. Côté alt-rock, un titre de XTC. Vu ses relations tumulteuses avec Elliot et Kim, une version lounge de « I’m Not in Love » de 10CC est incluse sur son iPod. Enfin, en clin d’oeil au 5.07, « Africa » de Toto.

Turk

L’énergie de Turk et son amour pour le new jack swing est représenté par Bobby Brown et le culte « My Prerogative ». Une playlist qui a la patate, utilisable pour embêter Carla ou pour la gym? « Cool » de The Time est tout indiqué, 10 minutes de Morris Day et ses sbires! « On Your Face » de Earth Wind & Fire également. Et n’oublions pas ses affinités envers « Electric Relaxation » de Tribe.

Elliott

Miss Reid écoute du Cyndi Lauper et Carly Simon à ses heures perdues, et Roisin Murphy. Elle aime aussi les pommes, d’où le « Apple Tree » de Wolfmother. Enfin, en référence à sa féroce indépendance professionnelle, « Ain’t Nobody’s Business » de Billie Holliday.

Janitor

Perpétuel mystère, le Janitor planque aussi son iPod. D’où uniquement trois titres avant de se faire gauler. « Original Prankster » de Offspring colle bien au personnage, « Don’t Mess With Bill » des Marvelettes également. Et la série a attendu jusqu’à la fin pour donner un nom au personnage de Neil Flynn. Le « You Don’t Know My Name » de Alicia Keys est en clin d’oeil à ce fait, bien connu des fans de la série.

Kelso

Ce cher Bob a un côté inquiétant bien illustré par « Sympathy For The Devil » ou « Mr. Crowley » de Ozzy Osbourne. Et sa nonchalance pré-retraite est assurée par « Sittin’ On The Dock Of The Bay » de Otis Redding. Mais malgré ses travers, le personnage a aussi ses bons côtés. Don’t Let Him Be Misunderstood…

 Dr. Cox

L’inénarrable Dr. Cox voit sa playlist témoigner de son caractère bien trempé, et de sa légendaire aversion envers les internes, et JD. « Stuck In The Middle With You », « Shut Up », et même le « Asshole » de Denis Leary : autant de titres pour un homme au bord de la crise de nerfs. Mais après tout, à la superiorité prouvée. Docteur Cox : Simply the Best. 

Carla

La Dominicaine Carla a un peu de bachata sur son baladeur, dont ce titre de José Manuel Calderon. Toujours côté chaloupé, la reprise du « Boy From Ipanema » par les Supremes. Côté playlist de Maman, on a retrouvé « She » de Elvis Costello, sans compter son côté omniscient envers les écarts et mensonges de Turk, d’où l’inclusion de « Control freak » de Saul Williams. N’empêche : son caractère de bosseuse ne s’est jamais démenti au long de la série. Elle n’a pas volé son Donna Summer.

 Laverne

Baladeur 100% gospel/faith chez Laverne, avec « Devotion » de Earth Wind & Fire (encore eux), « Indescribable » de Kierra Sheard, « I love the Lord » de Whitney Houston et « Happy Days » de the Edwin Hawkins Singers.

 

 Mixtape réalisée avec Guillaume Nicolas. 

 

 

 

Partager