La Nintendo Switch arrive le 3 mars

La Nintendo Switch arrive le 3 mars

Comme prévu, Nintendo a expliqué via une vidéo tout ce qu’il fallait savoir sur la future Nintendo Switch, nouvelle console du géant japonais. Après une première vidéo en fin d’année dernière, l’éditeur continue de surprendre son monde en annonçant toutes les caractéristiques de la console ainsi que les jeux prévus avant une sortie bloquée pour le 3 mars prochain, soit dans un petit mois et demi. Certains chanceux pourront tester la bête ce week-end au Grand Palais (pour nous, pauvres hères, le billet Mars>Grand Palais était trop coûteux) histoire que chacun balance ses petites impressions sur la toile.

08634416-photo-nintendo-switch-jeux-videoPour résumer, la Nintendo Switch est une console dans la même lignée que la WIIU. Un dock est placé dans votre salon, vous permettant d’y clipser le module principal et jouer sur la télévision. Mais on pourra aussi retirer ce boîtier contenant un écran et jouer au même jeu de façon tout à fait nomade. On peut y attacher deux « joycons » de chaque côté, ces fameuses petites manettes pour jouer comme une vraie console portable, ou tout simplement les détacher pour jouer à plusieurs et se servir de la console comme d’un écran à part. On passe d’une résolution 1080p sur l’écran de la télévision à du 720p sur la version portable, et on parle d’une autonomie de 3 à 6 heures. Tous les jeux sont concernés et jouer au dernier Zelda: Breath of the Wind sur un écran portable est de l’avis de beaucoup très convaincant. Les joycons bénéficient aussi de reconnaissance de mouvement (comme la WII) et viennent également se clipser sur un grip pour servir de manette lorsque l’écran est placé sur le dock du salon. De l’avis de tous, ces manettes sont de petite facture, et il faudra vaincre crampes et douleurs pour espérer jouer convenablement, surtout si la taille de vos mains est supérieure à la normale.

Dans les choses qui fâchent, et qui risque de nuire à Nintendo, c’est un disque dur interne de seulement 32 Go (avec possibilité de rajouter des cartes SD), le prix des accessoires complètement prohibitifs (deux nouveaux joycons coûteront 90 euros, une manette classique ira jusqu’à 80 euros) ou l’accès au jeu en ligne gratuit en 2017 deviendra payant à partir de l’année prochaine. Nintendo justifie le jeu en ligne payant par une offre identique à ses concurrents, avec des remises spéciales et des jeux SNES ou NES offerts par mois. À noter, histoire d’enfoncer le clou, que ces jeux seront a priori uniquement disponibles sur le mois en cours et disparaîtront le mois suivant. N’espérez pas vous constituer une ludothèque de jeux rétros, donc.

super-mario-switch-760x428En ce qui concerne les jeux, The Legend of Zelda: Breath of the Wind fera partie du line-up de lancement et sortira donc avec la console, le 3 mars 2017. Le trailer présenté envoyait clairement du pâté, et l’ambiance donne envie. Un doublage français sera disponible pour le jeu, dont les premières voix sont écoutables sur la version française du trailer (si vous arrivez à les entendre à travers le mixage son dégueulasse). Autre grosse annonce : Super Mario Odyssey, prévu pour la fin d’année 2017. Nouvel opus du plombier moustachu, il revient aux sources de Mario 64 et sera un véritable jeu d’aventure comme on n’en avait pas vu depuis les épisodes Galaxy. À travers un hub représenté par une ville typiquement new-yorkaise, notre héros pourra se balader dans différents mondes et le trailer montré affiche un jeu déjà très solide. Également annoncé : un Splatoon 2, venu capitaliser le succès surprise (et mérité) du premier opus, Mario Kart 8 Deluxe, opus boosté avec des circuits en plus et Super Bomberman R, nouvel épisode multijoueur de la célèbre licence. 1-2 Switch est là pour contenter ceux qui veulent tester les capacités de la console via plusieurs mini-jeux comme un Wii Sports, mais vendu quand même 50 euros. Tout comme Arms, un jeu de combat où les personnages ont des ressorts à la place des mains. Le point d’orgue est l’annonce de Ultra Street Fighter II, remake à peine déguisé du (déjà) remake de 2009, avec deux persos en plus, le tout vendu 40 euros…

splatoon-2Le reste des jeux se contentent d’être des portages d’anciens jeux (Skyrim, Rayman Legends, Lego City Undercover, Steep, Dragon Ball Xenoverse 2) et des portages de jeux pas encore sortis (Sonic Mania, Disgaea 5, WonderBoy). On aura aussi quelques annonces tierces, comme un Xenoblade Chronicles 2 qui continuera sur la lancée de ses prédécesseurs, un No More Heroes 3 par l’équipe de Suda 51 (mais on n’a rien vu) et un Fire Emblem Warriors qui a toutes les chances de suivre les traces d’un certain Hyrule Warriors et d’être un Dynasty Warriors sur la licence Fire Emblem.

On termine ce tour d’horizon avec le prix de la console, qui sera de 300 dollars outre-Atlantique, voire 330 euros chez nous dans tous les revendeurs, qui ne se privent pas de gonfler le prix pour une raison encore inconnue, si ce n’est se faire un peu plus de marge que d’habitude. Pour ce prix-là, n’espérez évidemment pas avoir un jeu dans le pack.

Partager