L’année du Oui : en compagnie de Shonda Rhimes

L’année du Oui : en compagnie de Shonda Rhimes

Note de l'auteur

Shonda Rhimes, vous la connaissez sans doute ? Mais si, celle qui nous a offert les Grey’s Anatomy, Murder, Private Practice ? Eh bien, elle décide avec ce livre de nous ouvrir une porte sur sa vie, celle de l’année où elle a décidé de dire « Oui ».

9782501117975-001-XL’histoire : Il s’agit d’un essai autobiographique. Un livre écrit par Shonda Rhimes, sur sa vie, autour de l’année 2014. L’année où elle a décidé de dire « Oui » et de s’ouvrir aux autres.

Mon avis : Dans la liste des essais autobiographiques, Shonda Rhimes n’est pas la première à tenter l’exercice (voir ici Amanda Palmer et son Art of Asking, toujours indisponible en France, malheureusement). Mais là où elle se distingue, c’est qu’elle choisit une partie très particulière de sa vie, aux environs de 2014. Une année où tout devrait aller bien pour elle, showrunneuse de trois séries, créatrice du Shondaland, son univers et son entreprise, demandée partout, maman comblée, sœur soutenue par sa famille… Oui, mais, bizarrement, ça ne va pas. Et c’est une de ses sœurs qui va lui ouvrir les yeux : « Tu ne dis jamais oui. » Commence alors une remise en question de son mode de vie et une nouvelle façon d’être.

Alors, qu’apprend-on dans L’année du Oui ? Si vous espériez savoir comment Shonda Rhimes est capable d’écrire autant, et d’avoir tant d’imagination, passez votre chemin. Nous sommes plutôt face à un « self-help book », le genre de livre pour sourire et rire à la vie. C’est aussi une déclaration d’amour à Cristina Yang, au passage, alter ego fantasmé, héroïne personnelle du panthéon de sa créatrice. Mais c’est avant tout un livre au langage parlé, aux airs de dialogues francs et directs. Ainsi, elle n’hésite pas à se moquer d’elle-même, à parler du fait qu’elle est malheureuse alors que rien dans sa vie ne va objectivement pas, elle met en scène ses mésaventures, avec son poids par exemple, tout comme sa vision du mariage. Mais il s’agit d’un message qui peut aussi être difficile à entendre : s’ouvrir aux autres. En effet, Shonda Rhimes, tout en étant tout à fait ouverte sur plusieurs questions de société, est aussi une femme, dont l’une des premières actions de cette année du Oui, va par exemple être de participer à une émission de Jimmy Kimmel.

Shonda Rhimes speaks at TED2016 - Dream, February 15-19, 2016, Vancouver Convention Center, Vancouver, Canada. Photo: Marla Aufmuth / TED

Shonda Rhimes speaks at TED2016 – Dream, February 15-19, 2016, Vancouver Convention Center, Vancouver, Canada. Photo : Marla Aufmuth/ TED

Alors, certes, les gens heureux n’ont pas (n’écrivent pas ?) d’histoire. Il est donc un peu normal de les entendre se plaindre… pour mieux se retrouver. Le « oui », ce n’est pas un oui absolu, c’est un oui, en accord tout de même avec ses désirs. Ce qui donne un ouvrage assez rapide, agréable à lire, mais tout de même à réserver aux amateurs de la showrunneuse… et de ses séries. Et tout cela dans une honnêteté rafraîchissante.

Autour du livre : Shonda Rhimes a aussi réalisé un Ted Talk, My year of saying yes to everything.

Si vous aimez : Cristina Yang. Mais tout le monde aime Cristina, nan ?

Extrait : « Je suis malheureuse.
Ça me coupe le souffle de le reconnaître. J’ai le sentiment de me révéler de nouvelles informations. D’apprendre un secret que je me cachais.
Je suis malheureuse.
Vraiment, profondément malheureuse.
En décembre 2013, tout me réussissait. J’avais deux séries télévisées extrêmement populaires à l’écran — Grey’s anatomy et Scandal — et je venais d’en conclure une troisième, Private Practice. Ma société, Shondaland, était en plein travail avec le scénariste Peter Nowalk pour créer une série qui allait bientôt devenir notre nouveau succès, Murder. Alors oui, vu de l’extérieur, je pense que tout avait sans doute l’air d’aller au mieux. Et tant que j’écrivais, tant que mes doigts étaient sur le clavier, tant que j’étais à Seattle Grace ou chez Pope et Associates, tant que je posais des rails et que je sentais la vibration dans mon cerveau… j’allais bien. J’étais heureuse. »

L’année du Oui
Écrit par
Shonda Rhimes
Édité par
Marabout

 

Partager