Lazy Company, saison 2 : gros plan sur « 11’7 » (2.10)

Lazy Company, saison 2 : gros plan sur « 11’7 » (2.10)

Lazy_company_FinalLa diffusion de la deuxième saison de Lazy Company, la comédie d’aventures du label OCS Signature créée par Samuel Bodin et Alexandre Philip, vient de s’achever en début de semaine. En attendant de retrouver Chester et sa bande pour une saison 3, aujourd’hui, on évoque avec eux sur le grand final, intitulé « 11’7 ». Et on parle surtout de son ultime séquence.

ATTENTION : SPOILERS – ARRETEZ IMMEDIATEMENT LA LECTURE SI VOUS N’ÊTES PAS A JOUR

Quand et comment avez-vous décidé de terminer la saison sur un cliffhanger aussi brutal ?

Samuel Bodin : « Ce n’est pas venu tout de suite. On continuait d’écrire en esquissant les trajectoires de nos personnages et ils ont commencé à nous surprendre. On prévoyait certaines choses pour eux et finalement, les choses se passaient autrement – ce qui est super à découvrir. A la fin, on savait que l’on terminerait sur un drame et ça s’est imposé. La destruction du groupe, c’est quelque chose que l’on avait à coeur d’aborder ».

Cela met aussi une certaine pression sur la suite, non ?

Alexandre Philip : « L’enjeu de la saison 3, son défi, ce sera de raconter la suite, l’après. Pour revenir au final, il s’inscrit dans la logique d’un processus d’écriture. Si, en début de parcours, on dessine les arches narratives, la fin est à ce moment-là beaucoup moins détaillée. Il y a toujours un petit temps de flottement parce que tout bouge et que tu ne sais pas trop où tu veux aller. On savait que l’on voulait terminer sur un drame et que l’on devait aussi arriver à une scène de mariage. On a donc cherché. La solution qui a été retenue l’a été en étudiant le parcours de chacun de nos personnages. Ca paraissait assez évident de faire ce choix. Même si ce qui arrive à Henry est injuste ».

Lazy_Company_HenryS.B. : « En faisant ce choix, on voulait bousculer le spectateur sans prendre le risque de le perdre. On voulait qu’il se demande ce qui se passera après ça. Cela va aussi nous obliger à aller ailleurs dans la saison 3. Encore ».

Et comment avez-vous abordé le tournage de cette séquence ?

A.P. : « Quand on a préparé la dernière scène de la saison avec Antoine (Lesimple, qui joue Henry, NDLR), on l’a encouragé a revoir la fin de la saison 6 de The Shield et tout ce qui arrive à Lem. Pour se plonger dans ce genre de moments où le spectateur est à la fois choqué, dégoûté et se retrouve confronté à une émotion très forte. Jouissive même. Tu sais qu’après ça, ce n’est plus pareil ».

Partager