Le Dégel, bienvenue chez Don Draperovitch (en direct de Séries Mania)

Le Dégel, bienvenue chez Don Draperovitch (en direct de Séries Mania)

Note de l'auteur

Le-Degel1L’histoire : Viktor est un chef opérateur à Moscou en 1961. Après avoir picolé pendant trois jours sans interruption avec un ami scénariste. Après ces journées de beuverie, le scénariste se suicide, laissant derrière lui un scénario que Viktor et un jeune réalisateur débutant veulent réaliser.

Autour de la série : le créateur Vasseliy Todorovskiy a développé sa série suite à une conversation avec Matthew Weiner. Il a voulu faire son Mad Men, en le plaçant dans le Moscou des années 60, dans l’univers du cinéma moscovite et dans une période plus souple dans la vie de l’URSS, sous Kroutchev.

Avis : Sur cet aspect, la série est fascinante. La période, le lieu, l’univers, tout donne envie d’en savoir plus, tant le sujet n’est balisé nulle part. Hélas,en dehors de ça, il y a trop de problèmes pour que la série soit totalement addictive.

D’abord le visuel. Mad Men récupérait les codes du cinéma Hitchcockien pour les faire siens, et ainsi dater visuellement son esthétisme. Le Dégel fait de même avec le cinéma russe. En copiant ses aînés, Todorovskiy s’empêtre dans une sur-mise en scène qui donne un aspect ampoulé à l’ensemble. Il utilise son travelling jusqu’à l’écœurement, fait preuve d’un maniérisme sans borne…

Et la musique… Si Mad Men avait le bon goût de se borner à quelques surlignages, Todorovskiy habille 60% de ses épisodes avec 3 thèmes différents (dont celui de la série). Tant est si bien qu’au bout de la quinzième écoute de la ritournelle du générique, on n’en peut déjà plus.

L’acteur principal a été casté pour sa ressemblance avec Jon Hamm, toutes les actrices sont absolument magnifiques, les décors sont très léchés, le symbolisme est de mise (sans aucune finesse)… beaucoup de points communs avec la série de Weiner qui ne joue pas, sur les deux épisodes visionnés, en faveur de son homologue russe.

La suite ? Que le sujet est intéressant ! Un univers fascinant qu’on aimerait plus addictif. De fait, pas impossible que je cherche à voir la suite. Mais je ne suis pas totalement séduit.

LE DEGEL, Saison 1, Episodes 1 et 2

Ecrit par Alyena Zvantsova, Dmitry Konstantinov, Valery Todorovsky

Réalisé par Vasseliy Todorovskiy

Avec : Yevgeny Tsyganov, Alexander Yatsenko, Anna Chipovskaya, Victoria Isakova, Mikhail Efremov

Partager