Le Dernier Dragon (T.1 L’Œuf de Jade) de Pécau, Pilipovic et Thorn

Le Dernier Dragon (T.1 L’Œuf de Jade) de Pécau, Pilipovic et Thorn

Note de l'auteur

Et si tu n’existais pas, dis-moi pourquoi j’existerais… C’est le cas d’école posé aux dragons par cette bande dessinée. En partant de ce principe, Pécau nous propose une nouvelle aventure improbable peuplée d’exactitudes historiques et d’inventions de bon aloi. Un mélange savoureux qui demande, cependant, une suite plus animée pour prendre toute sa mesure.

L’histoire : Toute fin du XVe siècle, un œuf de dragon aurait été mis au jour au Levant. De quoi déclencher une gigantesque chasse puisque les lézards volants sont en voie d’extinction. Certains pour perpétuer l’espèce, d’autres pour subtiliser la dragonite, la pierre la plus précieuse au monde qui se loge dans le cerveau de ces bêtes. La course de vitesse promet d’être haletante.

Mon avis : C’est un premier album de mise en place de l’intrigue. Comme elle promet d’être compliquée, on a donc un agrégat de saynètes. Des petites histoires dans l’histoire qui permettent de situer les personnages. Cela ne fait pas encore un récit filé mais on peut affirmer que les pièces sont désormais bien situées sur l’échiquier et que la partie va commencer dans le prochain tome prévu pour la fin d’année.

Ces prémices laissent augurer d’une série légèrement uchronique, sacrément bizarre avec Jean-Pierre Pécau au scénario ? Évidemment pas du tout car le garçon est un spécialiste du genre. Son parti pris en l’espèce, et si les dragons avaient existé du temps des croisades… Original et forcément pas anodin dans la construction de l’histoire.

Autour des dragons, plusieurs forces s’opposent pour la domination du monde : des sorciers, le pape, l’ordre des dragons… qui vont rivaliser de cruauté et d’ingéniosité pour contrôler cette matière première que constitue cet animal de légendes.

C’est bien ficelé, comme souvent avec ce passionné de la grande Histoire, c’est pour l’instant encore un peu lent pour la nécessaire mise en place, mais cela promet des lendemains brûlants.

En accompagnement : une bonne petite partie à l’ancienne de D & D, aka Donjons et dragons pour les néophytes. Sur table, hein !

Si vous aimez : Dragons 3, le monde caché de Dean DeBlois, actuellement en salle.

Autour de la BD : Pécau, qu’on ne présente plus, et Léo Pilipovic ont l’habitude de travailler ensemble. Notamment sur L’Histoire secrète.

Extraits : « Maître Torque, vos exploits dans les Savoie nous sont déjà arrivés aux oreilles. »

« Très Saint-Père, c’était sans doute très exagéré. »

« Ne soyez pas modeste, vous avez occis deux de ces bêtes, n’est-ce pas ? »

« Avec l’aide de Dieu et en échange de la vie de cinq de mes compagnons. C’est grande pitié, votre sainteté. »

« Mais vous avez pu récupérer… »

« La dragonite ? Oui, très Saint-Père, je l’ai ici ! »

Le Dernier Dragon (T.1 L’Œuf de Jade)
Écrit par Jean-Pierre Pécau
Dessiné par Léo Pilipovic
Colorisé par Thorn
Édité par Delcourt

Partager