Le Kief’ a kiffé le Con

Le Kief’ a kiffé le Con

Ha chui colère ! J’ai littéralement flingué mon samedi après midi à essayer de comprendre un peu mieux comment fonctionne la mise en page de ce blog et surtout comment créer des catégories, des rubriques, ce genre de truc, quoi ! Résultat des courses ? Niente, nada, zéro, zilch, que dalle, peau de balle et balais de crin.

Alors si, parmi les 25 personnes qui passent régulièrement sur ce blog (y en a qui rient là, c’est pas cool), quelque âme châritable a la solution à mes problèmes : HELP ME ! Vous voyez bien qu’au niveau mise en page, ce blog est une blague alors faites quelque chose !

Et tandis qu’en ce grand week end de solitude technologique (et sociale aussi – sanglots), la plèbe guinche dans quelque night club nouvellement empuanté par les glandes sudoripares des fumeurs privés de leur capacité d’enfumage, j’ai décidé de me la ouèj. Du verlan jouer. De me la jouer, oui. Et donc de vous montrer mes belles photos du Comic Con 2008 de San Diego.

Pour les retardataires : la San Diego Comic Convention International (a.k.a « le comic con » pour les initiés frenchies) n’est pas un raout d’humoristes mais le plus gros salon de BD du monde, capitale interplanétaire des geeks durant quatre jours, mais aussi un rendez vous stratégique pour la promotion des blockbusters, films de genre et séries cultes made in Hollywood. Pas le genre d’endroit fréquenté par André Téchiné ou Christophe Honoré.

Comme de plus en plus chaque années, moult séries télé sont allées se faire voir chez les geeks et votre cher John P y était. Et Kiefer Sutherland aussi ! Pour la première fois, 24 était en promo au Comic Con, en cette près midi brûlante du 25 juillet 2008 : Kiefer, entouré de Jon Cassar (réal/prod exécutif de 24), Carlos Bernard (ouiiii Tony Almeida himself. Il revient dans 24, fisc quand tu nous tiens), le scénariste pilier Howard Gordon et quelques autres auteurs.

Au menu de la rencontre avec un public de fans fous furieux : ce qu’il faut attendre de la saison 7 (janvier 2009 sur Fox) et la projection d’une bande annonce + un extrait de « 24 : Redemption » (qui à l’époque s’appelait encore « Exile »), téléfilm de 120 min servant de préambule exceptionnel à cette saison 7 annulée l’an dernier (et donc reportée à janvier 2009) pour cause de grève des scénaristes.

On a presque rien appris ce jour-là sur la saison 7, mais c’était toujours poilant de voir Kiefer Sutherland en vrai, d’une part, et d’autre part le voir réellement complice avec le public : à un fan nommé Cameron qui lui demanda, lors de la séance de Q/R, de hurler le proverbial « Dammit ! » éructé toutes les cinq minutes par Jack Bauer dans la série, Sutherland s’exécuta génialement. Lorsque le même Cameron retourna à sa place (dans un Q/R au Comic Con, les gens posent leur question au micro, debout à la queue leu leu, dans une allée centrale), Kiefer le gratifia d’un volumineux « Dammit Cameron, dont walk away from me !!! » Très, très fun et très très Hollywood way… Jack Bauer est vraiment un chic type je vous dis…

Quant à Jon Cassar, également un chic type, il m’a confié entre deux portes que le téléfilm serait lui aussi en temps réel, exactement comme la série. Info ou intox ? Deux heures de temps réel… faut voir. C’EST PAS UN SCOOP CA, COCO ????

Et n’oubliez pas : 24 : Redemption, le 23 novembre sur Fox. Début de la saison 7 : janvier 2009.

End of transmission
Partager