Le Scénario parfait : eau de rose au drôle de parfum

Le Scénario parfait : eau de rose au drôle de parfum

Note de l'auteur

L’histoire : Élise, dite Lily, est une jeune femme qui rêve d’une histoire d’amour comme il en existe sur celluloïd. Une romance avec pétale de rose, et belle comme elle les voit dans les scénarios de Joanna Wilder, réalisatrice et scénariste de comédies romantiques. Jusqu’au jour où elle la rencontre et que cette dernière lui offre un stylo magique : à chaque fois qu’elle appuiera trois fois dessus, sa vie se transformera en une comédie romantique. Lily décide alors de tester le stylo sur son patron, Vincent.

AVT_Camille-Adler_1717Mon avis : Une histoire qui aurait pu être vraiment drôle. Après tout, qui ne souhaite pas que parfois, sa vie grise se remplisse de couleurs avec Fred Astaire qui débarque pour jouer des claquettes au milieu de son bureau, tandis que d’autres déclarent leur amour sur un air du Rocky Horror Picture Show ?  En effet le stylo… fonctionne ! On pourrait s’imaginer dans un film de Julie Andrews, dans le cadre de notre vie moderne, avec une héroïne vivant dans une coloc’ sympathique composée d’un gay, d’Aïcha, une noire à dreads fluo…

Oui mais voilà, déjà si l’histoire est cousue de fil blanc, le vrai souci tiens dans la personnalité de Lily, qui est une chouineuse professionnelle, se transforme un peu en garce et finit par s’engueuler avec tout le monde. L’autre souci, absolument pas adressé dans l’ouvrage, est celui du libre-arbitre. En effet, Vincent n’a strictement aucune envie d’être avec Lily. Or celle-ci s’acharne comme une forcenée sur son stylo. On voit pourtant Vincent se débattre contre l’influence du stylo, des déclarations enflammées aux actes sexuels qu’ils oublient à chaque fois (c’est bien connu, dans les comédies romantiques, il n’y a pas de sexe)… Forcer quelqu’un à faire quelque chose qu’il ne veut absolument pas, et ne pas se remettre en question… Sans vouloir être trop critique, la situation inverse (si un homme trop fleur bleue aurait trouver le stylo magique) n’aurait sans doute pas été publiée. Un côté donc creepy qui tend du côté des relations abusives et rend Lily non seulement malsaine, mais à tendance perverse narcissique, qui veut changer jusqu’à la personnalité de l’homme sur lequel elle a jeté son dévolu.

rockyhorrorUn roman bien étrange, qui partait d’un pitch agréable, pour une classification « romance ». Heureusement, il y a le Rocky Horror Picture Show

Si vous aimez : … … … les comédies musicales ?

Autour du livre : De nombreuses références aux grands films romantiques, période My Fair Lady.

Extrait : « – ELISE CABANIS ! hurle-t-il. DANS MON BUREAU ! TOUT DE SUITE !
Oups, je crois qu’il n’a pas apprécié que j’accepte sa demande stylotée sur Facebook. Mais hors de question que je me laisse traîner dans le bureau du directeur par les oreilles. Je n’ai jamais eu la moindre punition à l’école, ça ne va pas commencer aujourd’hui ! Alors je retourne mon stylo entre mes doigts et clique trois fois dessus. Vincent redevient immédiatement calme.
– Je… je suis désolé ! bafouille-t-il. Ce que je voulais te dire, c’est que… hé hé. (Le voilà qui ricane bêtement.) Ce que je voulais te dire, se reprend-t-il, c’est que tu me rends fou.
– Oooh ! entendis-je partout autour de moi.
Je jette un coup d’œil furtif à Ana : elle manque de faire une syncope. Voilà, c’est tout.
Comment ça : « c’est tout » ? Il va pas me laisser plantée là, sans la moindre explication, et me taper la honte devant les filles ! Je lui administre une deuxième dose. Anthony m’a demandée en mariage au bout de deux fois, il peut bien dire devant tout le monde que nous sommes ensemble non ? Stylo ou pas, vu de l’extérieur, c’est lui qui a fait le premier pas !
Vincent a l’air totalement perdu. Il doit avoir une volonté de fer, et, en voyant son visage, je comprends qu’il est en train de lutter de toutes ses forces.
Hop, une troisième dose, tu ne vas pas battre en retraite !

Sortie : 10 juillet 2015, éditions Milady, 286 pages, 7,60 euros.

Partager