Le synopsis du prochain film de Nicolas Winding Refn a été dévoilé

Le synopsis du prochain film de Nicolas Winding Refn a été dévoilé

Alors que The Neon Demon recueille des avis divergents (top pour certains, flop pour d’autres), Nicolas Winding Refn prépare activement son prochain film, intitulé The Avenging Silence. Prévu pour 2018, le long métrage du Danois prévoit d’être plus terre à terre que ces deux dernières œuvres (Only God Forgives, The Neon Demon), touchant à l’espionnage. Le synopsis officiel vient ainsi d’être dévoilé à la presse :

Un ancien espion européen accepte une mission confidentielle d’un riche businessman japonais exilé en France, consistant à abattre un très influent Yakuza.

Des précisions ont été apportées par la production, notamment sur les caractérisations des personnages. Ainsi, le fameux espion serait muet à la suite d’un accident, donnant alors sens au titre The Avenging Silence, traduit vulgairement en « Le Silence vengeur ». Six ans après cette incident qui l’a forcé à se retirer de sa profession, l’espion est recruté par un ancien Yakuza (mafieux japonais), devenu businessman et exilé en France. Ce dernier le charge d’assassiner le chef d’une très puissante famille criminelle. Son enquête le mènera vers le pays du Soleil-Levant, où il se retrouvera lié à une histoire de manipulation mafieuse et à un mystérieux journal intime.

Une histoire aussi intrigante et surprenante, puisque bien loin des récents délires mystiques et sensoriels de Nicolas Winding Refn. En revenant vers quelque chose de plus réaliste et linéaire, on s’interroge quant à la capacité du cinéaste à transiter vers un genre bien différent du drame horrifique. Il se pourrait bien que l’auteur revienne à des œuvres moins arty et plus instinctifs, tel qu’il nous l’a déjà prouvé avec la trilogie Pusher et Bleeder. Toutefois, on reste surpris par un tel choix. Tout d’abord, l’espionnage sous-entend un ensemble de codes scénaristiques, avec bien souvent de longues phases de dialogues et d’explications. De même, le style visuel épuré et quasi clinique contraste avec les délires stylistiques du réalisateur. Serions-nous en phase de vivre une petite révolution dans le genre de l’espionnage ? La balle est dans le camp de Refn qui pourrait faire une belle transition, à la fois dans sa carrière et dans le film d’espion. Rendez-vous l’an prochain.

Source : Collider

Bande annonce de The Neon Demon, la dernière œuvre de Nicolas Winding Refn, disponible en DVD

Partager