Le top 10 séries de Dominique

Le top 10 séries de Dominique

1. Breaking Bad, saison 5b

On en a entendu des choses après la diffusion de cette demi-saison de Breaking Bad. Emballement : “C’est la meilleure série de tous les temps.” (1) Pessimisme : “Je ne sais pas si je vais pouvoir regarder une série après ça.” (2) Ironie : “Pas de bol pour Dexter d’avoir été diffusé en même temps.” (3) Agressivité : “Hé ! Lindelof ! Hé ! T’as vu ? Hein ? T’as vu comment c’est qu’on finit une série ? Hein ? Tocard !” (4)

Le truc que je retiens, c’est que Breaking Bad a réussi là ou pas mal de séries se sont plantées avant elle : la sortie. De la plus belle des manières.

 

2. The Good Wife, saison 4-5

On est dans le très haut niveau. Je pense que j’ai mis Breaking Bad en premier parce que c’était sa dernière saison, tant les 3 premières séries citées sont dans un mouchoir de poche. Ce que fait The Good Wife depuis janvier 2013 est juste incroyable. Après un début de saison 4 cahotique, la barre a été redressée de la plus belle des manières, et la série touche souvent au divin. Pour le coup, c’est la série à l’antenne qui montre le plus de qualités.

 

3. Justified, saison 4

Quelle saison mes amis ! Pour sa première année en mode “feuilletonnant pur”, Justified a marqué les esprits par la maîtrise de ses arches narratives, le respect de ses thématiques et la brillance de ses dialogues. Une gigantesque saison d’une immense série pas du tout mise en avant en France. (et que mes camarades rédacteurs ne regardent pas, parlez-moi de prêcher dans le vide…)

 

4. Hannibal, saison 1

Merci Bryan Fuller d’avoir fait d’Hannibal ce qu’elle est. Après deux grands films et une floppée de nanards, on pouvait craindre le pire pour cette adaptation. Surprenant au départ, le choix de Fuller pour tenir les rênes s’avère être une réussite absolue. Chapeau bas, et merci NBC. la lose a du bon, parfois.

 

5. Utopia, saison 1

Dans ce top, deux séries anomalies. Des séries de réalisateurs. Rarissime d’en voir chez les anglo-saxons. Rarissime qu’elles soient aussi réussies. Utopia est un OVNI, une mini-révolution formelle, enveloppée dans un scénario classique mais pas dénué de mystère. Utopia c’est une iconographie, un visuel, un son. Le miracle fonctionne sur 6 épisodes. On verra pour la suite, pour l’instant on savoure.

 

6. Please Like Me, saison 1

Le petit bijou qui surprend tout le monde. Venue d’un pays qu’on attend pas en terme de fictions, l’Australie, la chronique Please Like Me enchante par son humour, sa mélancolie, sa tendresse. Le travail de Josh Thomas et ses collaborateurs est remarquable et la série est un véritable bonbon pour les yeux et les oreilles. Sans risque de caries.

 

7. Rectify, saison 1

La série de Ray McKinnon tranche par son ton et son rythme. Volontairement lente et contemplative, elle épouse la forme de son héros, un enfant perdu, en décalage, coincé dans un corps d’adulte. C’est prenant, souvent bouleversant, et magnifiquement réalisé et interprété.

 

8. Masters of Sex, saison 1

J’en ai parlé il y a si peu que je crains la redite. C’est beau, c’est brillant, c’est hyper bien écrit. Les défauts mineurs de l’œuvre sont compensés par une prestation haut de gamme. Lizzy Caplan bouffe l’écran, fascine. De la même façon qu’on voulait coller deux baffes aux votants des Emmys pour l’oubli Maslany, on a envie de faire subir un traitement made in “Joe Pesci” aux votants des Golden Globes pour avoir nominé son compagnon de jeu Michael Sheen, mais pas elle.

 

9. Archer, saison 4

Chaque année la recette fonctionne à merveille. Archer est une machine qui tourne sans accroc. Drôles, sexys, prenantes, les aventures de l’espion le plus égocentrique de la Terre ont encore ravi cette année. Une série qui joue parfois sur le terrain de l’émotion avec subtilité et réussite, sans jamais jurer avec le reste. Remarquable.

 

10. Banshee, saison 1

Si vous m’aviez dit en janvier dernier que je mettrais une série Cinemax dans mon top 10, j’aurais ri à gorge déployée. Je me serais moqué de votre coupe de cheveux. Et je vous aurais sûrement humilié sur le net avec un photo-montage peu flatteur. Et j’aurais eu tort. Banshee, c’est du pulp d’une efficacité rare, de la bonne série B à la fois musclée et intelligente. Comme pour Utopia, c’est une série dirigée par un réalisateur (Greg Yaitanes). La saison 1 va bientôt arriver sur Canal, et la saison 2 débarque en janvier.

 

Dans ce top 10, j’aurai pu mettre Louie si Louis CK n’avait pas joué le feignant, A Young Doctor’s Notebook si elle avait le bon goût de ne pas être diffusée pendant la période des fêtes (vu la saison 1 en 2012, pas encore vu la saison 2). Bob’s Burgers n’était pas loin, Parks and Recreation trop irrégulier pour s’y trouver… Mais un top 10 qui me fait me dire que 2013 était une bonne année de télé.

(1) : Ça n’existe pas
(2) : En avez-vous vu plus d’une avant ?
(3) : Héhé. Pareil.
(4) : Get a life.

Partager