• Home »
  • A LA UNE »
  • #Rencontre L’équipe de The Leftovers revient sur la fin de la série
#Rencontre L’équipe de The Leftovers revient sur la fin de la série

#Rencontre L’équipe de The Leftovers revient sur la fin de la série

Présents à Austin, Texas, à l’occasion de l’ATX Television Festival, les co-créateurs de The Leftovers, Damon Lindelof et Tom Perrotta, ainsi que la productrice associée et réalisatrice Mimi Leder, sont revenus sur la récente fin de la série. Le Daily Mars y était et vous raconte…

The Leftovers s’est achevée le 4 juin dernier. Quatre jours plus tard, l’équipe créative de la série se rendait à Austin pour discuter de la fin devant une salle remplie de fans. C’est alors un fort sentiment de fierté qui émanait de ce trio. Fierté d’avoir fait partie de cette aventure, et fierté d’avoir su toucher le public. Selon Tom Perrotta, « The Leftovers a demandé autant aux personnages qu’au public de croire en son histoire, » et avoir accompli ce défi est un exploit en soi. Damon Lindelof, quant à lui, s’est amusé à faire référence à son autre série phare, Lost, en blaguant, «  Je suis content qu’on ne m’ait pas demandé si les personnages étaient tous morts depuis le début. » À l’opposé de la fin de Lost, celle de The Leftovers a reçu les louanges de la critique et de son public, tous allant jusqu’à désormais considérer la série comme un chef-d’œuvre du petit écran.

"The Leftovers: The End" Panel during the 2017 ATX Festival Season 6 on Thursday, June 8, 2017 in Austin, TX. (Photo by: Tammy Perez)

Photo par Tammy Perez, ©ATX Festival

Le final de The Leftovers a autant épaté les téléspectateurs que l’équipe de la série. Leder a expliqué avoir été ébloui à la première lecture du scénario de ce dernier épisode : « Je l’ai trouvé poétique et j’ai immédiatement voulu que le tournage de cet épisode garde en tête l’idée de faire les choses simplement.  » Selon Lindelof, The Book of Nora explore ce qu’il se passe lorsque l’on s’attend à la fin du monde et que celle-ci n’arrive pas. L’idée était donc de se concentrer sur la relation entre Kevin et Nora, et montrer combien l’amour peut être quelque chose de compliqué. « La question était de savoir s’ils pouvaient rester ensemble, » a expliqué Perrotta, « et comme l’un des thèmes de la série était les relations humaines, il nous a semblé logique de finir notre histoire sur la plus basique forme de connexion entre deux personnes. »

Si le dernier épisode de The Leftovers est un petit bijou dans son intégralité, l’équipe s’est penchée plus spécifiquement sur la dernière scène de la série. Au cours de celle-ci, Nora (Carrie Coon) raconte à Kevin (Justin Theroux) ce qui lui est arrivé après être montée dans la machine LADR, supposée l’emmener là où ses enfants ont disparu 7 ans auparavant. La prestation époustouflante de Carrie Coon dans cette scène en fera sans doute l’un des moments les plus marquants de l’histoire de la série. Mais elle n’est pas seule dans cette séquence, et le jeu de Justin Theroux est tout aussi remarquable. Pour Lindelof, la réaction de Kevin au monologue de Nora se devait de refléter la réaction des téléspectateurs face à cette histoire. Mimi Leder a ajouté que « la lumière devait briller aussi bien sur Nora que sur Kevin, car il représente le public. La réalisation de cette séquence se devait d’illustrer cela. »

Jasmin Savoy Brown a fait une apparition à ce panel dans la peau de son personnage dans The Leftovers, Evie Murphy. (Photo par: Tammy Perez, ©ATX Festival)

Jasmin Savoy Brown a fait une apparition à ce panel dans la peau de son personnage dans The Leftovers, Evie Murphy. (Photo par: Tammy Perez, ©ATX Festival)

Puis vient la question de l’histoire de Nora et de son degré de crédibilité. Est-elle vraiment allée là où sa famille a disparu il y a 7 ans, ou a-t-elle en fait changé d’avis à la dernière minute ? Si certains téléspectateurs ont avalé les mots de Nora sans rechigner, d’autres ont remis en question la véracité de son monologue, et doute qu’elle soit véritablement allée là où les disparus ont été. Pour Mimi Leder cependant, c’est encore une fois la réaction de Kevin qui importe dans cette histoire. Le moment où il dit à Nora qu’il croit en son histoire est un instant crucial : « Nous avons tous nos propres croyances, et la réaction de Kevin face au monologue de Nora montre que ce qui compte c’est qu’il ait foi en elle, peu importe si ce qu’elle vient de lui raconter est la vérité ou non. » Alors pour la réalisatrice, cette scène devait sonner des plus authentiques. Selon Perrotta, la réaction de Kevin démontre que l’histoire de Nora est crédible.

Que l’on croit Nora ou non, ce qui a le plus d’importance dans cette histoire c’est que The Leftovers manquera cruellement au paysage télévisuel américain, mais que la série sera toujours là pour que sa poésie et sa beauté puissent nous hanter à nouveau.

Partager