• Home »
  • CINÉMA »
  • Les Gardiens de la Galaxie : 3 questions à Jean-François Camilleri, président Disney France
Les Gardiens de la Galaxie : 3 questions à Jean-François Camilleri, président Disney France

Les Gardiens de la Galaxie : 3 questions à Jean-François Camilleri, président Disney France

guardians bannerGros pari et tournant crucial pour Marvel Studios, Les Gardiens de la galaxie a réalisé un premier week-end astronomique pour sa sortie américaine. Alors que le film de James Gunn sort sur nos écrans mercredi prochain, le président de The Walt Disney Company France, Jean-François Camilleri, nous explique pourquoi Les Gardiens… mettront aussi vraisemblablement le feu au box-office français.

Disney n’est décidément pas prêt de regretter les 4,6 milliards de dollars déboursés en 2009 pour le rachat de Marvel. Depuis le week-end dernier, Les Gardiens de la galaxie complète à son tour la – déjà – longue liste des succès du studio depuis 2008, après trois Iron Man, deux Captain America, deux Thor et un Avengers. Salué par une critique quasiment unanime, soutenu par le savoir faire parfaitement rôdé du tandem Marvel/Disney en matière de marketing, le space opera fun de James Gunn a déjoué tous les pronostics en raflant 94 millions de dollars aux Etats-Unis pour son premier week end.

C’est à peu près autant que le dernier Captain America, alors que les prévisions tablaient sur des recetes de 70 millions dans le meilleur des cas, compte tenu de la plus faible notoriété de Starlord et ses copains. Le record pour un week-end de mois d’août, détenu précédemment par The Bourne Ultimatum, est d’ores et déjà battu et, au lundi soir, GoTG avait déjà réuni presque 118 millions de dollars sur le sol américain et 184 millions en incluant l’international. Statistique intéressante : aux Etats-Unis, l’audience du film est féminine à 44%, soit le score le plus élevé pour un film Marvel.

gardiansafficheDans un article intitulé Pourquoi Les Gardiens de la Galaxie pourraient être le film le plus important de Marvel, le journaliste de Variety Brent Lang (@BrentALang) se livre à une très honnête auto-critique en rappelant qu’il avait lui-même douté de l’investissement de Disney en 2009. Son argument, développé à l’époque sur le site The Wrap, consistait à rappeler qu’en rachetant Marvel, la firme de Burbank avait déboursé 4,6 milliards de dollars pour un catalogue de personnages secondaires (Spider-Man et les X-Men étant respectivement cornaqués au ciné par Sony Et Fox). Un sentiment assez répandu dans les milieux autorisés. Stratosphérique erreur de jugement !

En 2014, le succès des Gardiens de la galaxie prouve que Marvel a réussi à imposer pour de bon sa marque comme garantie d’évasion grand public et fédérer une cible de “mass market” autour de ses personnages, y compris les plus obscurs. Les répercussions du triomphe du film de James Gunn seront colossales pour le studio, qui crée ainsi un deuxième front de franchise chorale la rendant moins dépendante de l’univers Avengers. Et donc des exigences salariales d’un Robert Downey Jr…

Pour le meilleur et pour le pire, Marvel reste la première star de ses films et tous les efforts marketing de Disney, tendus vers ce but depuis 5 ans, ont clairement porté leur fruit. En France, Les Gardiens de la Galaxie sortent le 13 août prochain et d’ores et déjà, son distributeur Disney se frotte les mains d’un succès annoncé – les retours des projections de presse/blogs sont une fois de plus dithyrambiques. Jean-François Camilleri, président de Walt Disney France, a bien voulu revenir brièvement pour nous sur ce parcours décidément sans faute de Marvel Studios.

 

JEAN-FRANCOIS CAMILLERI : « ON N’AVAIT PAS VU CA DEPUIS PIRATES DES CARAÏBES »

 

Jean-François Camilleri, Président Directeur Général de The Walt Disney Company FranceDAILY MARS : Que vous inspire l’incroyable premier week end américain des Gardiens de la Galaxie ?
Jean-François Camilleri : honnêtement, on s’attendait à une tres bonne surprise. Non seulement, le film a démarré très fort, mais son bouche à oreille permet d’attirer un nouveau public sur les films de super héros. Les gens qui ont encore des réticences d’aller voir un Captain America ou un Thor parce qu’ils pensent qu’il faut avoir vu les autres films Marvel pour s’y retrouver. Les Gardiens de la galaxie, c’est nouveau et frais et surtout c’est très drôle. De mémoire de distributeur, à part peut-être pour le premier Pirates des Caraïbes, je n’avais jamais vu un film qui suscite une telle excitation au fur et à mesure qu’on se rapproche de sa sortie, alors même qu’il n’est issu d’aucune franchise.

Les affiches semblent marketer le film comme un nouveau Star Wars et les commentaires sur les réseaux sociaux décrivent d’ailleurs souvent Les Gardiens… comme un petit cousin de la saga de Lucas…
J-F C : Non, nous sommes vraiment sur autre chose que Star Wars. L’approche marketing est totalement différente : la promotion insiste sur le fait que Les Gardiens… est un nouvel événement au sein d’une marque qui s’appelle Marvel mais qui pour autant est à part dans cet univers. Les extraits mettent en avant le côté cool, “on the edge” et les références aux années 80. Tous les publics sont visés, on veut être présent partout le jour de la sortie avec une exploitation sur 700 copies. Captain America 2 et Thor 2 ont fait respectivement 2,3 millions et 2 millions d’entrées en France. On sera content à partir d’un million et demi pour Les Gardiens… mais le film a le potentiel pour faire plus.

Jusqu’où ira la chance insolente de Marvel au box office selon vous ?
J-F C : Je ne sais pas mais leur approche stratégique est passionnante car elle est à la fois créative et industrielle et c’est ce qui en fait la force. Le choix de Robert Downey Jr dans le rôle d’Iron Man fut une clé fondamentale de leur positionnement décalé. Depuis, ils ne font pas des suites pour amasser de l’argent coûte que coûte, ils font attention à la qualité avec des films toujours très bien produits et il faut vraiment saluer la vision unique de Kevin Feige pour cela. Avengers 2 est d’ores et déjà, avec Star Wars, le film le plus attendu de 2015.

Les Gardiens de la galaxie, de James Gunn. Scénario : James Gunn et Nicole Perlman, d’après des personnages créés par Dan Abnett et Andy Lanning. Durée : 2h01. Sortie nationale le 13 août.

Partager