Pilote automatique : Looking (HBO)

Pilote automatique : Looking (HBO)

Note de l'auteur

Agustin, Dom et Patrick : le trio central de Looking. Photo HBO

L’histoire : A San Francisco, trois amis gays s’interrogent sur l’évolution de leurs vies sentimentales respectives.

Le premier, Patrick, qui travaille dans le développement de jeux vidéo, cherche l’amour. Le deuxième, Agustin, décide d’emménager avec son copain sans trop savoir quelle incidence cela aura sur son quotidien. Le troisième, Dom, a une vie sentimentale plus que remplie mais commence à se lasser de tout ça.

Autour de la série : Diffusée le dimanche sur HBO (après True Detective et Girls), Looking est un projet imaginé par Michael Lannan. Ce dernier crée sa première série après une petite carrière d’assistant pendant laquelle il a arpenté les coulisses de show aussi divers que Sons of Anarchy, Damages ou Rubicon.

La série est aussi produite par le réalisateur Andrew Haigh, qui a suivi une trajectoire assez similaire sur des plateaux de cinéma. Il a aussi réalisé plusieurs courts-métrages et un moyen métrage.

Avis : C’est solide. Vraiment solide. Bien joué, bien écrit et avec un joli potentiel.

Je ne suis pas un spécialiste des fictions dont les personnages principaux sont homosexuels. Je n’ai pas vu Queer as Folk, j’ai loupé The L World et ça fait partie des choses que je compte bien rectifier un jour. Avec ses trois héros empêtrés dans leurs histoires de coeur et de fesses, la série peut aussi faire penser à un Sex & the City gay en Californie. Mais là, pareil : ça ne m’évoque pas grand-chose, parce que je ne suis jamais entré dans la série de Darren Star et Michael Patrick King.

Agustin, un gars qui n’est pas célibataire mais qui n’est pas non plus exclusif. Photo HBO

Pourtant, je dois le dire, j’ai vraiment aimé ce que j’ai vu. Parce que les héros ont la trentaine et que les affres de trentenaires sont finalement les mêmes que l’on soit hétéro français ou gay californien.

Faire face au temps qui passe, aux priorités qui évoluent sans savoir exactement ce vers quoi elles vous font tendre, conserver une certaine forme d’insouciance et un goût réel pour la liberté… tout cela est très bien décrit dans le pilote de Looking.

D’un pur point de vue narratif, « Looking for now » est aussi et surtout un vrai petit modèle. L’histoire présente tout un univers sans se prendre les pieds dans une exposition bien pataude. Centré sur le personnage de Patrick, cet épisode explore assez admirablement sa personnalité. Ses envies, ses hésitations et  tout ce qui fait qu’on a envie de la suivre.

Interprété par un très convaincant Jonathan Groff, il devient attachant à une vitesse assez bluffante. Sans qu’on s’en rende vraiment compte, cela devient évident au terme de l’épisode. Agustin et Dom, un peu plus en retrait, ne sont pas non plus oubliés.

Episode 2 ? Oh que oui. Je le redis : ce pilote est vraiment solide. C’est carrément du bon boulot.

Patrick et Dom en pleine discussion. Photo HBO

LOOKING (HBO)
Episode 1 : « Looking for now »
Scénario : Michael Lannan
Réalisation : Andrew Haigh
Avec :  Jonathan Groff (Patrick), Frankie J. Alvarez (Agustin), Murray Bartlett (Dom), Raul Castillo (Richie), Lauren Weedam (Doris). 

Partager