Mad Max : le jeu en roue libre

Mad Max : le jeu en roue libre

2051613-718929_20130821_0031430216325-7697-cardDire que Mad Max – le jeu vidéo, a suivi les traces de son homologue cinématographique est un euphémisme. Annoncé en grandes pompes à l’E3 (le plus grand salon international du jeu vidéo) en 2013, il était prévu pour sortir en même temps que Fury Road l’année suivante. Par contre, on ne sait pas si c’est le retard du film qui a influencé celui du jeu, ou si les développeurs ont dû revoir certains éléments de gameplay en profondeur. Toujours est-il que le jeu a maintenant une date fixe – le 4 septembre 2015, donc près de 4 mois après le film – Warner Bros Interactive affirmant que c’est pour éviter le télescopage entre les 2 (tout en se donnant la latitude d’insérer de nombreuses références aux films, les anciens comme le nouveau).

Mad Max est donc un jeu développé par Avalanche Studios, à qui l’on doit le très sympathique et déjanté Just Cause 2. Basé à Stockholm, le studio suédois a, de plus, une autre cartouche pour 2015 à savoir le troisième épisode de la série Just Cause justement (développé celui-ci par leur second studio ouvert il y a peu à New York). Qu’à cela ne tienne, après un bien léger teaser présenté à la GamesCom de 2013, le studio n’a alors plus dévoilé grand chose jusqu’à récemment : la première vidéo concrète de gameplay. Dans un style à la Rockstar, celle-ci décrit en plusieurs points les éléments de cet open world, afin d’appâter le chaland et de le convaincre que le titre possède des qualités indéniables (en même temps, à quelques mois de la sortie,c’est encore heureux). A la vue des images et des infos récoltées, il faut reconnaître que le titre ne manque pas d’envergure, d’ambitions et fait même carrément envie.

madmaxmaxandmagnumopus-1425984696Même si le soft semble ne faire aucun lien avec le film, on contrôle le personnage de Max, avec probablement le passé sombre et tragique qu’on lui connaît. On ne sait encore rien de l’histoire, mais le wasteland que l’on peut voir dans la vidéo a l’air superbe : désertique, lugubre, puant la charogne et le diesel. L’univers est propice à la conduite automobile qui sera le sel du jeu. Vous aurez à votre disposition le Magnus Opus, le petit bijou de Max qui sera customisable à l’envie. Les possibilités ont l’air nombreuses, et ça ne sera pas de trop pour combattre les hordes de pillards motorisés à coups d’engins explosifs et de harpon (qui a l’air de servir aussi à traîner des carcasses métalliques pour trouver des cachettes). L’univers a quand même l’air plus proche du Fury Road qui débarque cette semaine, que des Mad Max des 80’s, surtout en ce qui concerne le design des vilains et des véhicules. Max a aussi un acolyte que l’on aperçoit l’accompagnant dans la voiture, mais aucune info le concernant (mis à part qu’il n’a pas été gâté par la nature).

L’aspect survie a l’air plutôt important, et on imagine déjà un système de fatigue ou de faim qui obligera le joueur à se rassasier avec ce qu’il trouvera. Mad Max oblige, l’essence sera probablement la ressource la plus importante, mais on ne sait pas encore si cela aura une quelconque influence sur votre voiture. J’ai du mal à croire que les développeurs arrivent à faire un jeu open world un tant soit peu grand public en privilégiant la recherche d’essence sous peine de se retrouver complètement à sec. Le manque d’infos n’aide pas pour les détails, mais l’E3 de cette année sera sûrement l’occasion d’en apprendre plus. On sait également que Max disposera de quelques armes (un petit canon scié, par exemple), et que les combats à mains nues auront une part importante. De ce qu’on en a vu, le système reprend énormément à celui des Batman Arkham, ce qui n’est pas une mauvaise chose tant il était des plus efficaces. Entre finish moves et tactiques de combats, tout ça a l’air plutôt dynamique. Mais là encore, l’absence de présentations publiques empêche d’en savoir plus.

2051612-718929_20130821_002Niveau influence, on notera évidemment la ressemblance des designs des ennemis avec ceux de Fury Road. Ce n’est pas anodin puisque les ennemis du jeu vidéo sont les War Boys, les mêmes que ceux de Fury Road. Dans les différences, le grand méchant du film se nomme Immortan Joe, alors que celui du jeu est Scrotus (oui, c’est délicat à la bouche). On notera aussi dans les vidéos quelques petits clins d’œil, comme le Dôme du Tonnerre qui a l’air de faire son grand retour, mais aussi des plus discrets comme le fait de manger de la nourriture pour chien en boîte. On peut supposer qu’on en trouvera quelques autres. On sent aussi les influences vidéo-ludiques diverses comme Rage ou Wasteland, dont le deuxième épisode de ce dernier est sorti il y a peu. En tout cas, de la part d’un jeu qui a été étonnamment discret, on attend beaucoup du titre qui a l’air de proposer de vraies ambitions sur le papier. Mais avec le peu dévoilé jusqu’à présent, il faudra que Warner mette les bouchées doubles pour espérer concrétiser tout ça. Réponse en septembre.

Mad Max: The Game
Développé par Avalanche Studios
Edité par Warner
Sortie le 4 septembre

 

 


Mad Max – Gameplay Overview Trailer

Partager