Re-Anime: Avengers Confidential: Black Widow and Punisher (de Kenichi Shimizu)

Re-Anime: Avengers Confidential: Black Widow and Punisher (de Kenichi Shimizu)

Note de l'auteur

banner_article_01
Cette semaine, le Re-Anime aussi se met en mode Marvel avec l’impressionnant Black Widow and Punisher. A première vue, pas forcément ceux qui ont le plus de potentiel et pourtant, ce film sorti direct en DVD et BluRay parvient parfaitement à tirer partie de ses protagonistes dans un récit resserré qui enchaîne les scènes de baston de manière impressionnante. Bref, le Re-Anime du jour, tabasse!

 

2014-03-13_23h13_38Sorti en mars 2015 aux States et produit par les dingos de Madhouse, Black Widow and Punisher joue la carte de la team de héros «low profile». Loin des divinités, des exosquelettes et des monstres dopés aux rayons gamma, Natasha Romanov aka la Veuve Noire et Frank Castle aka le Punisher font partie de ses personnages plus discrets (façon de parler!) et moins tape-à-l’œil que leurs confrères. Ils n’en sont pas moins intéressants et cet OAV le prouve. Adulte et mature dans son propos, c’est une variation intéressante autour de personnages peu connus. Le réalisateur Kenichi Shimizu, qui a notamment travaillé sur Afro Samurai: Resurrection, D. Gray-Man et Monster prend plaisir à donner vie à ces héros anti-bling-bling et nous offre quelques scènes hallucinante, soutenues par une production quasi sans faute.

 

 
avengers-confidential-black-widow-punisherCependant, l’histoire ne va pas chercher bien loin… La féline et voluptueuse Veuve Noire et le torturé et bourrin Punisher se voient obligés de coopérer afin d’enquêter sur Leviathan, une organisation secrète russe, à l’origine de tout les plus grands maux de la planète, j’entends guerre, assassinat, génocide, j’en passe et des meilleurs… Bref des salauds, quoi! Et histoire d’affiner le tableau, les bougres de Leviathan constituent une armée de super-soldats clones, dopée par une technologie développée par le S.H.I.E.L.D. Bon OK, je vous l’accorde, la trame principale est archi-entendue, le coup de l’armée de clones trop balèzes est certainement l’idée la moins novatrice possible mais en fait, l’intérêt ne se trouve pas là. Ce qui est finalement intéressant ici, c’est la relation Veuve Noire/Punisher aussi bien individuellement qu’en binôme. Comment ces deux styles si opposés vont-ils parvenir à travailler en équipe? On suit deux personnages cabossés par la vie et les expériences qu’ils ont vécu. L’une se retrouve face à quelqu’un qu’elle croyait mort tandis que l’autre, guidé par la vengeance et sa soif de justice doit faire face à ses démons. Sans pour autant plonger dans la noirceur totale puisque la dynamique entre les deux offre quelques traits d’humour léger.

 
Dès leur première confrontation, on est servi! Le studio Madhouse montre son savoir-faire en terme d’animation et nous balance une scène de baston assez jouissive, mélangeant corps à corps et gun fight. L’animation est racée, dynamique et fluide et le dessin clair et léché permet d’en apprécier toutes les nuances. Plus généralement l’OAV fait preuve de pas mal de qualités dans l’esthétique comme dans la réalisation. Un autre point fort du film, c’est qu’il ne joue pas la surenchère de personnages, ne se limitant pendant ses trois quart qu’aux deux héros et à Nick Fury. Les vingt dernières minutes n’en sont que plus explosives, lorsque la cavalerie débarque. Si ce n’est sa trame scénaristique basique et trop vue, Black Widow and Punisher se démarque assez bien des tentatives souvent foireuses de mixer comics et japanimation et sans atteindre l’égal de l’omnibus Batman – Gotham Knight, il propose une expérience adulte et visuellement très classe dans le monde de Marvel. Et franchement, ça claque bien!

 

Pour le trailer, suivez le guide!

 

Avengers Confidential: Black Widow and Punisher de Kenichi Shimizu (2014) – Madhouse

Partager