• Home »
  • FOCUS »
  • Magic: The Gathering Arena – Enfin une bonne adaptation !
Magic: The Gathering Arena – Enfin une bonne adaptation !

Magic: The Gathering Arena – Enfin une bonne adaptation !

Note de l'auteur

 

Le vénérable jeu de cartes Magic: The Gathering (ou Magic L’Assemblée) avait soufflé ses 25 bougies l’année dernière. Pour fêter comme il se doit cet anniversaire, nous vous avions concocté deux articles pour introduire l’univers (lien ici) et les principaux formats (lien ici). Si le jeu de Wizards of the Coast et Hasbro règne toujours suprême dans le milieu des TGC (Trading Card Game) physiques, il souffrait paradoxalement d’une pauvre représentation au niveau digitale. Magic Online est certes toujours présent, mais beaucoup trop austère et difficile d’accès pour le grand public. Malgré son statut de précurseur dans le genre, Magic s’était donc fait voler pendant des années la vedette par le Hearthstone de Blizzard. Mais ça, c’était avant.

Disponible en beta depuis mi-2018 sur PC et Mac, Magic : The Gathering Arena propose enfin une version digitale de Magic digne de ce nom. Développé sous Unity, le jeu possède de belles animations ainsi que des petits effets graphiques et sonores pour rendre le champ de bataille plus vivant. Les différents plateaux aux allures égyptiennes, aztèques ou résolument fantasy représentent tous des plans connus de l’univers Magic.

Aucun changement côté gameplay, MTG Arena est un jeu avec de nombreuses mécaniques, parfois complexes mais surtout bien huilées et parfaitement logiques. Même si cette monture propose un tutoriel assez complet, il est bon de rappeler que MTG Arena reste un titre exigeant qui demande de la stratégie et surtout du temps avant d’être maîtrisé.

Comme la plupart des softs similaires, le joueur peut créer ses propres decks en ouvrant des boosters. Vous pourrez récupérer ces boosters de plusieurs manières : en les gagnants dans des tournois, en accomplissant des objectifs quotidiens, ou en mettant la main au portefeuille. En ouvrant un booster, le joueur a une chance de tomber sur des « jetons » correspondant à un niveau de rareté (commune, unco, rare, mythique) qu’il peut ensuite échanger contre une carte de son choix. Cet ajout permet de construire ses decks plus rapidement sans devoir attendre de récupérer une carte voulue dans un booster. Après avoir accompli le tutoriel, le joueur aura également le droit à quelques starters decks qui pourront être améliorés au fur et à mesure. Une autre feature intéressante est le pont entre le monde physique et digital puisque certains decks ou packs spéciaux achetés en magasin vous donneront un code utilisable dans MTG Arena.

Pour les amateurs de Magic, vous retrouverez les mêmes tournois qu’en boutique comme les drafts, les scellés et les construits, moyennant des frais d’inscriptions payables soit contre de l’argent ingame (le gold), soit contre de l’argent réel (les gems disponibles dans le store). En fonction du nombre de victoires, les récompenses en boosters, gems et jetons seront de plus en plus importantes. Si vous êtes un néophyte ou un joueur occasionnel, je vous déconseille toutefois le format construit, le niveau est assez élevé et demande un deck compétitif qui vous demandera soit beaucoup de temps, soit beaucoup d’argent. Au contraire, les formats drafts et scellés sont plus égalitaires puisque le joueur doit créer son deck au moment du tournoi en même temps que les autres participants et en fonction des cartes trouvées dans les boosters. Ces formats sont d’autant plus intéressants que même avec zéro victoire, le joueur repart avec son nouveau deck et de nouvelles cartes pour sa collection. À noter également que des formats peu communs mais tout aussi intéressants – comme le singleton (un seul exemplaire de chaque carte) ou le pauper (uniquement des cartes communes) – sont occasionnellement disponibles.

Hasbro et Wizards of the Coast ont affiché leur ambition de catapulter MTG Arena dans le monde de l’esport avec d’énormes prize pool (10 millions de dollars pour 2019). Cela se traduit par la possibilité de jouer des parties ou des tournois classés avec un système de saison similaire au MOBA League of Legends. Rassurez-vous, si la compétition ne vous intéresse pas, vous pourrez toujours jouer des parties ou des tournois non classés, voire même jouer contre vos amis via le direct challenge. Cette option n’est pour le moment pas très ergonomique, mais cela évolue dans la bonne direction.

Pour conclure, Magic: The Gathering Arena est une très bonne surprise qui plaira à coup sûr aux fans de la licence et aux amateurs de TDC. Pour les autres, et si Magic titille votre curiosité, je vous conseille vivement d’aller dans l’une des nombreuses boutiques spécialisées pour apprendre d’abord les règles de bases avec des vétérans qui vous fileront de précieux conseils pour bien débuter.

Partager