• Home »
  • MUSIQUE »
  • Mini Movie Review : The John Steel Singers, Everything’s A Thread (Full Time Hobby/PIAS)
Mini Movie Review : The John Steel Singers, Everything’s A Thread (Full Time Hobby/PIAS)

Mini Movie Review : The John Steel Singers, Everything’s A Thread (Full Time Hobby/PIAS)

Note de l'auteur

john steel singersFun fact : parmi les six musiciens de The John Steel Singers, aucun ne s’appelle John. Ce qui n’arrête pas ce sextette originaire de Brisbane, qui a peu en commun avec une chorale vocale old-school. A vrai dire, ils se situent plus dans la mouvance psych-rock de ces derniers mois, et trouvent leur place reverbérée du côté de Tame Impala ou des Temples. Mais là où ces derniers poussent les tapis sonores assez loin (et assez profond), Scott, Tim, Ross et ses potes enregistrent de manière beaucoup plus spontanée et lo-fi, dans un studio artisanal rempli de claviers et équipement peu cher. Du coup, Everything’s A Thread donne un son distordu, un tantinet dégueu mais qui respire l’enthousiasme. Les riffs de singles comme « Common Thread » ou « State Of Unrest », s’ils ne sont pas bouleversifiants, témoignent d’un songwriting dans la moyenne et surtout taillé pour le live.

Le groupe ne s’arrête pas en si bon chemin, et adjoint quelques titres bâtis autour de grooves lourds, comme « There’s A Bird », le new-wavey « Lambs » et surtout le super efficace « MJ’s On Fire Again » (hee hee). Néanmoins, lorsqu’ils se mettent en tête de faire une balade, l’album s’arrête net et rentre dans une difficile torpeur (oui, c’est toi qu’on vise, « The AC »). Leur amour du krautrock et de la scène britonne leur permet aussi de sortir du simple revival 60’s (auquel ils n’auraient pas été très bons). En témoigne « Happy Before, par exemple. La version digitale adjoint 6 titres enregistrés en live, où l’on peut voir que le groupe conserve bien leur son, et ne perd pas beaucoup des triturations de studio. Everything’s A Thread risque de passer inaperçu dans les sorties qui s’échouent sur nos rives cet été, mais constitue une bande-son salutaire et efficace.

Play It : State Of Unrest, Lambs, MJ’s On Fire Again

Skip It : The AC

Disponible en streaming et téléchargement. Sortie en physique le 22 septembre.

Partager