MOVIE MINI REVIEW : 3 Days To Kill

MOVIE MINI REVIEW : 3 Days To Kill

Note de l'auteur

3-DAYS-TO-KILL

 

 

 

Luc Besson est fantastique !!! Enfin, façon de parler hein !
La faculté de cet escroc cinématographique made in France de s’autoplagier en permanence et de nous balancer, jusqu’à l’écœurement, systématiquement les mêmes histoires, filmées n’importe comment par une armée de tacherons de la constellation d’Andromède, a quelque chose d’impressionnant. J’ai bien dit « QUELQUE CHOSE ».
Voici 3 DAYS TO KILL, nouvelle arnaque psychotronique made in Besson. Cette fois, notre parrain du foutage de gueule, armé de son générateur à scénario Auto-Plagiax 2000, a décidé de mélanger LEON et son tueur placide implacable, TAKEN et son papy héros indestructible, FROM PARIS WITH LOVE et ses cascades parisiennes débiles et sa dernière série télé (ridicule) en date NO LIMIT et son héros-mourant-soigné-par-un-produit-expérimental-mystérieux-en-mission-secrète-essayant-de-renouer-le-contact-avec-sa-teenager-de-fille-boutonneuse-et-conne-comme-un-balai-comme-toutes-les-teenagers-chez-Besson.
Et c’est le has been magnifique Kevin Costner qui joue les photocopies foireuses de Jean Reno (quelle tristesse bordel). Associé à l’inénarrable über-tacheron McG à la réalisation. Y’a aussi la blondasse Amber Heard en potiche/pétasse badass de supermarché. Tout un programme…
Bref c’est la mega-fête aux neurones les bichons !!!
De la comédie pas drôle une seule putain de seconde, des Audi (mais pas de baston avec un gros black), des scènes d’action made in Europacorp pachydermiques déjà vues 165046464651612 fois et des personnages caricaturaux à en devenir fou, pas de surprises, on est bien dans le cerveau et le compte en banque au gros Besson. Et l’ignoble McG emballe tout ça avec sa légendaire absence de talent hippopotamesque. 3 DAYS TO KILL se vautre dans une formule  » 10000000 % Europacorp » arthritique mort-née avec ce sempiternel soupçon de racisme et de vulgarité. C’est un supplice… Permanent… Insoutenable… Même pas drôle… Juste pathétique…

En salles depuis le 19 mars
USA. Réalisé par McG. Avec Kevin Costner, Amber Heard, Hailee Steinfeld…

 

 

 

Partager