MOVIE MINI REVIEW : American Stories

MOVIE MINI REVIEW : American Stories

Note de l'auteur

AMERICAN-STORIES-DVD

 

 

 

Les films à sketches, sous-genre usé jusqu’à l’os par une armée de tâcherons depuis des décennies, reviennent gentiment en force depuis quelques temps! Wayne Kramer, réalisateur du délicieux et nostalgique LADY CHANCE (et aussi de la purge hystérique LA PEUR AU VENTRE) nous offre AMERICAN STORIES (« traduction » anglais normal/anglais pour les abrutis français de PAWN SHOP CHRONICLES, qui veut dire mont-de-piété), trois histoires autour d’objets vendus chez un prêteur sur gage taciturne (le génial Vincent D’Onofrio). Un fusil à pompe, une bague et un médaillon. Trois contes décalés savoureux et hautement immoraux.
Un troupeau de drogués dégénérés (Paul Walker et Lukas Haas) se préparent pour un braquage minable, un homme (Matt Dillon) part à la recherche de sa femme disparue depuis des années et un sosie minable d’Elvis (Brendan Fraser, qui peut être drôle, et oui!!!) plonge dans la déchéance. Wayne Kramer et son incroyable troupe d’acteurs hollywoodiens (Elijah Wood et Thomas Jane sont aussi de la partie, quel casting de dingo!) s’éclatent comme des fous avec ces chroniques macabres, spectaculaires et dégoulinantes d’humour noir. Et cet enthousiasme est communicatif. AMERICAN STORIES est un plaisir coupable ensorcelant. Tous ces bouseux abâtardis (on est en plein ploucland made in USA) évoluent dans un univers délirant mâtiné de fantastique (la Mort et le Diable ne sont jamais bien loin). Du pur fun bête et méchant… Ça fait un bien fou de voir ça! Y a encore des iconoclastes (et un peu d’espoir) à Hollywood!

En DVD/Blu-ray depuis le 12 mars
2013. USA. Réalisé par Wayne Kramer. Avec Vincent D’Onofrio, Matt Dillon, Brendan Fraser…
Éditeur : Metropolitan Vidéo

 

Partager