MOVIE MINI REVIEW : Cloud Atlas

MOVIE MINI REVIEW : Cloud Atlas

Note de l'auteur

 

 

Bon. Alors. Comment dire… Les Wachowski brother & sister, ils/elles ont vu leurs derniers neurones entrer en fusion c’est obligé quoi!
CLOUD ATLAS est un truc LITTÉRALEMENT incroyable. Un spectacle total. Totalement envoutant (les images sont étourdissantes), totalement puéril (le scénario a été écrit par un gamin de 3 ans défoncé au crystal meth’ et à l’eau de rose, c’est pas possible autrement) et totalement nanar (on a droit à un carnaval invraisemblable de prothèses nasales/faciales plus délirantes les unes que les autres).
Ok. Tout est dans tout les gars… L’amour est dans la mort qui est dans le destin qui est dans l’immortalité immortelle qui est dans l’éternel recommencement qui est dans la réincarnation qui se réincarne tout partout tout le temps à travers les âges tout partout avec les mêmes protagonistes qui s’affrontent et s’aiment et se trahissent et s’entretuent et perpétuent le pouvoir incommensurable de l’AMOUR!!! CLOUD ATLAS, c’est un peu le cousin dégénéré de l’irrémédiablement crétin THE FOUNTAIN (de l’empereur de la finesse Darren Aronofski). Mais en beaucoup moins arrogant. Les Wachowski nous balancent une fresque gigantesque (le bidule dure presque trois heures), sincère et profondément naïve. Beaucoup trop naïve… Parce que cette débauche de bon sentiments devient très vite risible. On a droit aux gentils tout plein (Halle Berry, Jim Sturgess, Doona Bae) aux vilains méchants très méchants (Hugh Grant et Hugo Weaving) et aux « entre deux » (Tom Hanks et Jim Broadbent). Tous ces fantastiques acteurs interprètent une quantité invraisemblable de personnages qui se rencontrent dans tout plein d’époques différentes, le XIXe siècle, les années 30, 70, notre époque, le XXIIe siècle et le monde post future de dans demain de dans très longtemps…
CLOUD ATLAS est totalement indéfinissable… Sa profonde sincérité sauve le film de l’accident industriel cataclysmique… Et en même temps c’est tellement idiot… Et rigolo aussi… Un grand quiz spatio-temporel nanardissimo… Faut reconnaître les acteurs, c’est très amusant! Et très surprenant!

En salles depuis le 13 mars
2012. USA. Réalisé par Tom Tykwer, Andy & Lana Wachowski. Avec Tom Hanks, Halle Berry, Hugo Weaving…

 

 

Partager