MOVIE MINI REVIEW : critique de 13 Sins

MOVIE MINI REVIEW : critique de 13 Sins

Note de l'auteur

13-SINS

 

 

 

Le gars Elliot Brindle, sa petite vie bien rangée, elle se transforme subitement en torrent d’emmerdes à dimension internationales. Il perd son job, son frangin demeuré va devoir quitter son institution et son connard de raciste de père va débarquer chez lui. Et sa girlfriend afro-americaine (ça va être la fête à la maison les gars!) est enceinte jusqu’au yeux… C’est la joie joyeuse dans sa tête quoi!
Heureusement, un téléphone miraculeux, à la sonnerie insupportable, va l’entrainer dans un jeux étrange et malsain et complètement taré. 13 épreuves de plus en plus dangereuses et immorales avec l’interdiction formelle d’en parler à qui que ce soit. Sa santé mental et son avenir sont en jeu dans ce labyrinthe mental et délicieusement manipulateur qui fait grave penser au minable THE GAME de David Fincher mais en beaucoup plus pervers et désespéré.
Daniel Stamm (le mec derrière l’insipide LE DERNIER EXORCISME) nous balance un film délicieusement glauque à la modestie rafraichissante. Une descente aux enfers impressionnante et oppressante. Au final proprement époustouflant. Une petite bombe quoi!

En DVD/Blu-ray depuis le 1er octobre
2014. USA. Réalisé par Daniel Stamm. Avec Ron Perlman, Mark Webber, Pruitt Taylor Vince…
Editeur : Wild Side Video

 

 

 

Partager