MOVIE MINI REVIEW : critique de Avengers Grimm

MOVIE MINI REVIEW : critique de Avengers Grimm

Note de l'auteur

AVENGERS-GRIMM-01

 

 

 

La nouvelle dinguerie de ces grands malades de The Asylum débarque et elle est pas contente! Avec AVENGERS GRIMM, l’inconnu Jeremy M. Inman (qui ne devrait pas le rester très longtemps) nous balance ni plus ni moins qu’un rip-off ouf-dingo d’AVENGERS!!! Avec des gros morceaux de la série ONCE UPON A TIME.
Ce gros vilain méchant de Rumpelstiltskin (un Casper Van Dien déchaîné) utilise le miroir magique magique bidule à Blanche Neige pour débarquer dans notre monde! C’est sans compter sur un quintette d’héroïnes de contes über bad-ass (Blanche Neige, le Petit Chaperon Rouge sang, Raiponce, la Belle au Bois Dormant et Cendrillon) qui vont le poursuivre à Los Angeles pour lui démonter la tronche à grand coup de high kicks vénères et de magie magique merveilleusement nanardeuse!
Non mais pardon! C’est quoi ce truc? Du rythme, des acteurs investis (c’est ça le plus incroyable), un machin qui ressemble à un scénario, une mise en scène virevoltante et de la générosité à tous les étages!!! The Asylum vient juste de livrer un vrai putain de bon film!!! Bon on a droit à un paquet de scènes délicieusement (et volontairement) nanardes (coucou Lou ‘Hulk’ Ferrigno en grandiose homme métal peinturluré en gris avec bonnet de bain). C’est l’enthousiasme communicatif et la qualité (oui la qualité, ce mot qui semblait à jamais l’ennemi de The Asylum) qui font d’AVENGERS GRIMM un pur moment de fun. Déjà l’improbable et réjouissant MEGA SHARK VS MECHA SHARK annonçait la mue inattendue de The Asylum vers autre choses que des mockbusters cyniques aux titres rigolos. Quelle putain de surprise!

2015. Réalisé par Jeremy M. Inman. Avec Casper Van Dien, Lauren Parkinson, Lou Ferrigno…

 


AVENGERS GRIMM Trailer (2015) par blablamovie

Partager