MOVIE MINI REVIEW : critique de Enfant 44

MOVIE MINI REVIEW : critique de Enfant 44

Note de l'auteur

ENFANT-44-01

 

 

 

Le bon temps de l’URSS stalinienne. Entre les zillions de morts du à la famine ukrainienne orchestrée par big moustache et un système politique gentiment orwelien où la terreur psychologique et le fanatisme aveugle terrorisaient les habitants. Dans ce chaos, pardon, cet eden marxiste, des enfants se font assassiner. Mais il n’y a pas de meurtre au paradis. Alors Leo le flic de la police politique du MGB, il va se bruler les ailes au soleil du lenninisme incandescent en chassant un psychokiller qui ne peut pas exister.
Enfant 44 est une putain de descente aux enfers. Un portrait oppressant d’un pays oppressé et le suédois Daniel Espinosa plonge dans la glauquerie avec la vie de cette brute épaisse lancée malgré elle sur la voie de la rédemption. Ce qui frappe le plus dans ce thriller c’est sa noirceur permanente… Implacable. Pas d’échappatoires, pas d’issues dans cette vie, juste la mort et la déportation au milieu de trahisons incessantes. La chasse au tueur passe très vite au second plan. Seul compte le destin de Leo et son histoire d’amour « à rebours » avec Raissa. Au fur et à mesure de leurs pérégrinations ils vont se découvrir, lavés de leurs préjugés et de leurs angoisses.
Résultat Enfant 44 désarçonne méchamment. On ne sait jamais vraiment où l’on est. Dans une fable paranoïaque froide comme la mort ou dans un polar mou irradié de ce sempiternel pittoresque hollywoodien à la limite du supportable (tous ces supers acteurs qui parlent anglais avec un horrible accent russkof à couper à la faucille et au marteau sont ridicules). Ce décalque académique de la fantastique Nuit des généraux est à la fois trop sombre et trop superficiel… Un bien drôle de truc quoi!

En salles depuis le 15 avril
USA/Grande-Bretagne/Roumanie/République Tchèque. Réalisé par Daniel Espinosa. Avec Tom Hardy, Gary Oldman, Noomi Rapace…

 


ENFANT 44 – Bande-Annonce / Trailer [VOST|HD1080p] par Lyricis

 

Partager