MOVIE MINI REVIEW : critique de Kill Your Friends

MOVIE MINI REVIEW : critique de Kill Your Friends

Note de l'auteur

KILL-YOUR-FRIENDS

 

 

 

Raaaaahhhhh… Ces bonnes vieilles comédies made in England furieuses et tarées !!! Les réalisateurs britons n’ont pas leur pareil pour plonger goulûment dans la fange de la psyché humaine, armés d’un humour noir et d’un cynisme à toute épreuve. Avec Kill Your Friends, le nouveau venu Owen Harris décortique le monde fascinant de l’industrie musicale de la fin des 90’s (juste avant le tsunami Internet). Un univers où les labels ont le droit de vie ou de mort sur la carrière d’artistes naïfs tout en façonnant, sans le moindre scrupule et avec une avidité délirante, la culture musicale d’un public panurgique juste bon à bouffer ce qu’on lui dit de bouffer.
Dans le label fictif Unigram, c’est la guerre à la direction artistique. Une guerre menée par un démon à la gueule d’ange (le super Nicholas ‘What a lovely day’ Hoult) prêt à tout, mais vraiment à tout, pour régner sur ce microcosme surréaliste vivant en dehors du temps. Kill Your Friends, c’est la chronique savoureuse d’un duel à mort entre un Bret Easton Ellis défoncé à la kétamine et un Donald Westlake surchargé de cocaïne, le tout au son envoûtant d’un tube de Radiohead !
Owen Harris, non content de nous balancer une fable grinçante jusqu’au-boutiste (et tiré d’un roman de John Niven), dresse le portrait impitoyable de ces fabricants de tubes qui ne pensent qu’aux killotonnes de tunasses, de drogues et de nichons qu’ils peuvent consommer en un minimum de temps, la vie est trop courte bordel quoi !!! Y a définitivement que les Anglais qui soient capables d’autant d’autodérision, d’intégrité, de folie et d’amour de la musique pop !!! Ce truc va très très loin dans le délire immoral… Drôle et sulfureux juste ce qu’il faut !

En salles depuis le 2 décembre
2015. Grande-Bretagne. Réalisé par Owen Harris. Avec Nicholas Hoult, Georgia King, Edward Hogg…

 

 


KILL YOUR FRIENDS Bande Annonce VOST (2015) par Filmsactu

 

Partager