MOVIE MINI REVIEW : critique de Ma Loute

MOVIE MINI REVIEW : critique de Ma Loute

Note de l'auteur

MA-LOUTE

 

 

 

Quand ce grand misanthrope de Bruno Dumont s’essaye à la comédie burlesque…
Après la série P’tit Quinquin, Dumont plonge dans le slapstick et la chronique sociale délirante en costume d’époque avec Ma Loute ! Ma Loute, c’est le nom d’un jeune prolo du Nord qui vit dans la baie de Slack au début du siècle. Avec son père, il fait traverser la baie aux bourgeois en villégiature… Des bourgeois qui disparaissent mystérieusement. Convoquer la famille anthropophage de Massacre à la tronçonneuse et les fantômes de Jacques Tati, Buster Keaton, Max Linder, Alfred Jarry, Laurel & Hardy, Jean-Pierre Mocky et Jean Renoir dans un délire poétique aussi taré, seul un mec comme Dumont pouvait oser le faire !
Ma Loute transcende la comédie horrifique. Loin de ses délires existentiels, Bruno Dumont nous propose d’assister à une lutte des classes tordue, surréaliste, irrésistible, malsaine et touchante…
Dans un paysage stupéfiant de beauté, deux familles ravagées par la consanguinité (les bourgeois dégénérés Van Peteghem, interprétés par les stars Fabrice Luchini, Valeria Bruni Tedeschi ou Juliette Binoche et les prolétaires Brufort, joués par des amateurs sidérant de charisme, sont clairement renvoyés dos à dos) se rencontrent au travers des amours adolescentes entre Billie l’androgyne (garçon/fille, fille/garçon, mystère, mystère) de la haute société lilloise (défense de rire) et Ma Loute l’écorché vif au terrible secret et aux grandes oreilles. Avec au centre, un duo de flics lunaires improbables et incompétents, qui assiste impassible au carnage.
On assiste à un savoureux jeu de massacre, où l’humour, le surréalisme, l’horreur et la poésie s’enlacent langoureusement. Comme un gigantesque marabout dadaïste. Bon, Dumont se perd quand même un peu dans son psychédélisme art ch’déco ch’nordique. Comme s’il ne pouvait pas quitter ses personnages… Et voudrait déambuler à jamais sur ces plages… Et contempler la folie (plus ou moins) douce coulant dans les veines de chaque protagoniste vadrouillant dans ce microcosme rocambolesque. Un putain d’OVNI…

En salles depuis le 13 mai
2016. France/Allemagne. Réalisé par Bruno Dumont. Avec Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni Tedeschi…

 


Ma Loute – bande-annonce – VF – (2016) [HD, 720p] par NoPopCorn

 

Partager