MOVIE MINI REVIEW : critique de Miss Hokusai

MOVIE MINI REVIEW : critique de Miss Hokusai

Note de l'auteur

MISS-HOKUSAI

 

 

 

Katsushika Hokusai. Mythe de l’estampe et de la peinture japonaise. Inventeur même du terme « manga » (c’est dire l’importance du bonhomme). Ce génie débonnaire et bon vivant vivait à l’ère Edo, dans le Japon des samouraïs du XVIIIe siècle… Mais ce n’est pas son histoire… Enfin pas vraiment. Miss Hokusai fuit totalement le biopic académique tristement narratif pour suivre les pas d’O-Ei, fille et collaboratrice du maître. Un maître iconoclaste, bourru, bon vivant et totalement ingérable.
Pas de lignes directrices ici. Juste une accumulation envoûtante d’instants de vie débordants d’humanité, répartis sur une seule année. C’est la grande, l’immense force de cet anime tiré du manga Sarusuberi, signé de la mangaka Hinako Sugiura. Tour à tour léger, insouciant, picaresque, onirique et dramatique, Miss Hokusai virevolte, avec une légèreté incroyable, au gré des aventures quotidiennes de cette famille d’artistes hors normes. Une succession anarchique d’instantanés, anecdotiques ou bouleversants. À l’image de la vie quoi !
C’est précisément en déconstruisant son récit que Keiichi Hara (réalisateur du magnifique Un été avec Coo) réussit à capter l’essence fugace de la vie. C’est en ne disant rien de précis qu’il parvient à se rapprocher au plus près de ses personnages. Pour atteindre, via une poésie et une puissance émotionnelle toute en force contenue, un réalisme enthousiasmant.
La vie est un mystère mystérieux. Une flammèche évanescente qu’Hokusai, sa fille et ses disciples tentent perpétuellement de capturer dans leurs œuvres populaires (on passe de portraits de geishas aux dessins érotiques). La magie de la création artistique fusionne avec la magie de la vie dans un ballet éthéré et pur comme le cristal. Quand le quotidien le plus truculent se métamorphose en poème élégiaque qui semble ne jamais vouloir s’arrêter…

En salles depuis le 2 septembre
2015. Japon. Réalisé par Keiichi Hara. Avec les voix de Kumiko Asô, Gaku Hamada, Kengo Kôra…

 


MISS HOKUSAI Bande Annonce (Animation – 2015) par chroneek

 

Partager