MOVIE MINI REVIEW : critique de Odd Thomas

MOVIE MINI REVIEW : critique de Odd Thomas

Note de l'auteur

ODD-THOMAS

 

 

 

C’est le grand retour de Stephen « THE MUMMY » Sommers! On l’avait oublié depuis l’incommensurable nanar GI JOE. Hé ben il est toujours là et le voilà qui nous balance un plagiat consternant de FANTÔMES CONTRE FANTÔMES (le début de la fin de Peter Jackson), LE SIXIÈME SENS, CONSTANTINE (le navet infernal avec Keanu Reeves), BUFFY CONTRE LES VAMPIRES, PARANORMAN et JOHN DIES AT THE END (la review ici). Bref une bouillie infâme à base de jeune crétin médium (Anton Yelchin) qui parle avec les morts et tente de sauver sa ville et sa girlfriend d’un carnage apocalyptique mongolo dans un délire post-moderne-branchouille-bidule.
Parasité par une voix off aussi omniprésente qu’inutile, ODD THOMAS CONTRE LES CRÉATURES DE L’OMBRE n’est qu’un pseudo-délire prétentieux et aussi creux que la cavité cérébrale à Nabilla (un endroit avec un écho intergalactique). Le crétinisme létal s’épand implacablement dans cette purge d’une puérilité apocalyptique. Mais y a quoi dans le cerveau de la tête à Stephen Sommers??? Comment cet artisan un jour sympathique (auteur également du minable VAN HESLING) a t-il pu basculer comme ça dans la nanarditude pitoyable. ODD THOMAS… n’est qu’un déferlement, d’une prétention galactique, d’idioties scénarisées par des teenagers grabataires hystériques aux hormones en fusion (Stephen Sommers dépasse les 50 ans et Dean R. Koontz, l’auteur du livre en a bientôt 70!). Au secours!!! Quelle purge grandiloquente… Et c’est pas le final, pseudo-mélancolique bidule qui sauve ce truc du désastre…

En DVD/Blu-ray depuis le 12 novembre
USA. Réalisé par Stephen Sommers. Avec Anton Yelchin, Addison Timlin , Willem Dafoe…
Éditeur : TF1 Vidéo

Partager