MOVIE MINI REVIEW : critique de P-51 Dragon Fighter

MOVIE MINI REVIEW : critique de P-51 Dragon Fighter

Note de l'auteur

P-51

 

 

 

Pinaise de pinaise! Il s’en passait de belles en Afrique du Nord pendant la deuxième guerre mondiale. Pour stopper l’avance alliée, les immondes nazis nazifiés avaient l’intention de libérer une armée de dragons cracheurs de feu en CGI délicieusement dégueulasses manipulés par des sorcières blondasses qui chantent! Et pourtant on est pas chez The Asylum les bichons! Ce truc vient des inconnus d’Archstone Pictures.
Gloire soit rendue au grand taré du tronc cérébral du cerveau Mark Atkins (l’auteur des navets radioactifs ANDROID COP et G-WAR pour The Asylum, comme quoi cette firme n’est jamais bien loin), scénariste et réalisateur de cet improbable P-51 DRAGON FIGHTER. Des SFX consternants, une intrigue minimaliste et paresseuse, des acteurs inconnus (même pas de has been désargenté à se mettre sous la dent, frustration!!!) et une mise en scène toujours aussi minable. Tu nous gâte là Mark!
Tous les ingrédients sont là pour déguster un nanar goûtu… De la nazixploitation crétine (coucou les accents germaniques nanardissimes) mixée avec de l’heroic fantasy ridicule et de la sorcellerie de bazar…
Malheureusement Mark Atkins s’avère incapable de transcender son scénario merveilleux. En fait on s’ennuie ferme devant ce truc filmé n’importe comment… Quel dommage! On frise le sabotage là…

En DVD/Blu-ray depuis le 17 juin
2014. USA. Réalisé par Mark Atkins. Avec Scott Martin, Stephanie Beran, Ross Brooks…
Editeur : Zylo

 

 

 

Partager