MOVIE MINI REVIEW : critique de Pension Complète

MOVIE MINI REVIEW : critique de Pension Complète

Note de l'auteur

PENSION

 

 

 

Il s’est passé un truc de dingo ce 30 décembre 2015… Comme l’avènement d’une prophétie apocalyptico-mongolo venue du fond des âges… Comme un impossible alignement de planètes… Le duo Gérard Lanvin/Franck Dubosc (l’inoubliable Camping de sinistre mémoire) se reforme sous la direction de Florent Emilio-Siri (ouais le Florent Emilio-Siri de Nid de guêpe, c’est pas une blague) pour nous balancer à la tronche un remake taré de La Cuisine au beurre (cette comédie rance 60’s signée Gilles Grangier avec Bourvil et Fernandel) !!! Tout ça produit par TF1, la grande machine à récurer le temps de cerveau disponible !!! Et cette putain d’apocalypse visuelle détruit tout sur son passage !!
Dans une Corse de carte postale (jamais clairement mentionnée) un duel nanar se déroule entre François, chef coincé d’un restaurant gastronomique ringard (un Franck Dubosc plus robotique et pitoyable que jamais) et l’aventurier Alex (Gérard Lanvin en mode « mais qu’est-ce que je fous là franchement ? Ah ouais c’est vrai… Je prends la tune comme un sagouin !! »), revenu d’entre les morts pour reconquérir le cœur et les nichons à Charlotte, son ex-femme (la potiche hystérique Pascale Arbillot) qui roucoule dorénavant dans les bras de ce grand tocard de François !
Florent Emilio-Siri (Florent Emilio-Siri bordel, c’est juste incroyable !!!) pulvérise son semblant de carrière et ce qui lui restait de crédibilité façon puzzle en jouant les yes man cyniques ! Le voilà qui nous balance une comédie pas drôle un seul putain d’instant (à part un gag à base de domotique et de baffes dans la gueule), un spectacle affligeant calibré pour les prime time dominicaux télévisuels de l’empire décérébrant TF1… Le duo Dubosc/Lanvin, en totale roue libre, vire à la catastrophe… Le scénario dégueulasse de ringardises réactionnaires (et vaguement sexiste tant qu’on y est) rivalise avec les pires épisodes de Camping Paradis, et la mise en scène (si on peut encore appeler ça comme ça) anéantit tout sur son passage. C’est qu’il devient fascinant quelque part, cet accident industriel programmé… Être foutu de faire encore plus ringard et passéiste que son modèle (exemple de la comédie franchouillarde paresseuse), il fallait vraiment le faire.
Il en a fait du chemin le Florent… Passer, en moins de 15 ans, de Nid de guêpe (relecture brillante d’Assaut de Carpenter) à ce téléfilm dégueulasse indigne du cinéma en dit long sur l’ambition du bonhomme… Un mec parti de John Carpenter pour finir chez Joséphine ange gardien ! Bravo Florent ! Et bravo tout le monde pour cette purge qui glorifie une France éternelle beauffisante, suintante de sexisme et de racisme… Une France qui n’existe que dans le cerveau atrophié des membres du conseil d’administration de TF1… L’horreur absolue !

En salles depuis le 30 décembre
2015. France. Réalisé par Florent Siri. Avec Gérard Lanvin, Franck Dubosc, Pascale Arbillot…

 


PENSION COMPLETE Bande Annonce (Dubosc Lanvin) par dandinidani

 

Partager