MOVIE MINI REVIEW : critique de The Revenge

MOVIE MINI REVIEW : critique de The Revenge

Note de l'auteur

REVENGE

 

 

 

Préparez-vous à du lourd, à du délire fascistoïde dégueulasse sorti de la psyché du cerveau de tarés qui auraient sniffé à mort les cendres imbibées d’auto-défense du Charles Bronson de la franchise Un justicier dans la ville.
Dans une mégapole ravagée par la drogue et la corruption et la violence urbaine montrée de la pire des manières possibles (encore merci pour le voyeurisme crapoteux Chuck ‘The Blob’ Russell) paumée en plein Ohio (pourquoi l’Ohio, à cause de son nom ridicule ou pour les avantages fiscaux ?), un homme voit sa femme se faire massacrer par des racailles tatouées et droguées de partout. La vengeance va le transporter dans les bas-fonds de la ville et les pires recoins de la vigilantexploitation la plus nauséabonde qui ferait passer les pires productions 80’s de la Cannon Group pour des épisodes des Bisounours défoncés aux euphorisants pour stégosaures. Bref, le gars (un John Travolta tout bouffi qui remplace l’impayable Nicolas Cage) va jouer aux anges exterminateurs et entasser les macchabées par la grâce d’un verset bien vénère de la Bible (clin d’œil imbécile à la tirade christique de Samuel L. Jackson dans Pulp Fiction). C’est super pratique la Bible, ça peut vous transformer soit en pacifiste doux comme un agneau soit en exterminateur implacable, ça dépend des pages…
Comment John Travolta, Christopher Meloni et Rebecca de Mornay (défigurée par les bistouris californiens) ont-ils pu se compromettre dans ce délire fascisant insupportable ??? L’intrigue, tellement débile qu’on a tout compris dès les premières images, n’est qu’un prétexte pour un déferlement de violence et une apologie sidérante de la justice expéditive. Les actioners US flirtent régulièrement avec cette thématique nauséabonde (coucou Jack Ritcher). The Revenge s’y vautre avec un plaisir malsain. Jusqu’à la nausée. À la limite du supportable… Beurk quoi !

En DVD depuis le 11 mai
2016. USA. Réalisé par Chuck Russell. Avec John Travolta, Christopher Meloni, Amanda Schull…
Éditeur : Marco Polo Production

 

 


I Am Wrath (2016) – Official Trailer #1 [VO-HD] par Eklecty-City

 

Partager