MOVIE MINI REVIEW : critique de True Story

MOVIE MINI REVIEW : critique de True Story

Note de l'auteur

TRUE-STORY

 

 

 

Quand la réalité pulvérise la fiction… Quoique manifestement romancée à l’extrême, cette histoire rocambolesque est tellement improbable que l’auteur lui-même s’est senti obligé d’annoncer la couleur en titrant son livre, dont est tiré ce film, True Story, des fois que certains aient des doutes !!!
Mike Finkel, journaliste star du New York Times se fait virer comme un malpropre après avoir bidonné son dernier article. Reclus dans le frigorifique Montana, il découvre l’existence d’un fuyard ayant usurpé son identité. Un fuyard accusé du meurtre sordide de toute sa famille. Une relation trouble va se nouer entre ces deux bannis. Un duel psychologique entre deux hommes à la recherche d’une impossible rédemption. Un affrontement entre un écrivain en plein doute et son double démoniaque, sa némésis manipulatrice qui menace de l’engloutir avec elle dans les limbes…
Cette intrigue rocambolesque à tout point de vue (y compris dans son casting surréaliste, coucou les tocards de la comédie US pas drôle Jonah Hill et James Franco qui viennent froncer leurs sourcils et prendre un air pénétré), le newbie Rupert Goold tente de la transcender en jouant à fond sur l’ambiguïté. Malheureusement, comme tout biopic US qui se respecte, True Story se morfond dans un académisme linéaire soporifique télévisuel interchangeable. Ne restent qu’une sensation prégnante de désespoir permanent et une description impitoyable de la noirceur humaine… C’est déjà pas mal…

En salles depuis le 16 septembre
2015. USA. Réalisé par Rupert Goold. Avec James Franco, Jonah Hill, Felicity Jones…

 

 

 

Partager