MOVIE MINI REVIEW : critique de Young Ones

MOVIE MINI REVIEW : critique de Young Ones

Note de l'auteur

YOUNG-ONES

 

 

 

Ça fait un pitit moment déjà que le post-apo (ce sous-genre qui nous a offert les plus fantastiques nanars de tous les temps) est pris d’assaut par le cinéma indé US qui dit des trucs… Après le pachyderme christique THE ROAD et le mongolo THE ROVER voici que débarque YOUNG ONES.
C’est la sécheresse. Violente et implacable. Du genre qui semble ne jamais vouloir s’arrêter. L’humanité survit tant bien que mal au milieu de ce désert planétaire (d’où quelques îlots de civilisation semblent perdurer mais on sait pas vraiment). L’eau est au cœur de ce nouveau monde à la technologie avancée (vive l’uchronie technoïde).
Un fermier et sa famille tentent de survivre en attendant cette pluie salvatrice qui n’arrive jamais. À la fois drame rural implacable d’un classicisme glaçant et film d’anticipation viscéral (le monde décrit, proche du matriciel SOLEIL VERT est tétanisant de réalisme) YOUNG ONES fait dans l’Americana éternelle (coucou John Ford) et la tragédie panthéiste irradiée de romantisme noir (coucou LES MOISSONS DU CIEL à Terrence Malick).
Un père rigoureux. Un fiston gringalet. Une fille amoureuse. Un amant mauvais garçon… Le quatuor éternel de cette bonne vielle tragédie familiale des familles. Jake Paltrow (le pitit frère à Gwyneth) filme divinement ce huis-clos caniculaire. YOUNG ONES est d’une pureté déchirante. Ok, Jake se regarde un peu filmer par moments mais ses affèteries de mise en scène (toutes en minimalisme baroque) ne nuisent jamais à ce conte universel. L’amour. L’envie. La mort. La fatalité. La vengeance… YOUNG ONES, western teenage suffocant, nous plonge dans un tourbillon éthéré de sentiments surpuissants. Tout ça magnifié par un casting minéral (Michael Shannon en fermier taciturne, Nicolas Hoult à la beauté diabolique et Kodi Smit-McPhee à la fragilité toute relative). Un superbe trip sensoriel et émotionnel…

En salles depuis le 6 août
2014. USA. Réalisé par Jake Paltrow. Avec Nicholas Hoult, Kodi Smit-McPhee, Michael Shannon…

 

 

 

Partager