MOVIE MINI REVIEW : Dark Clown

MOVIE MINI REVIEW : Dark Clown

Note de l'auteur

DARK-CLOWN

 

 

 

Être clown, c’est l’enfer. Stitches, tocard irlandais débraillé et sans talent meurt comme un abruti dans des circonstances aussi spectaculaires que pathétiques au cours d’un anniversaire minable. Crevures de sales petits morveux irrespectueux… Six ans plus tard, les garnements responsables de la mort du clown, transformés en une horde de teenagers dégénérés ravagés par l’alcool, la drogue les pulsions sexuelles vont voir Stitches résurrecter comme un fou d’entre les morts (OK ça se dit pas mais le Dr No il s’en fout) et se venger. Un peu comme Freddy Krueger quoi, mais version plouc irlandais défoncé à la bière… C’est moins spectaculaire mais plus rigolo. STITCHES (ou DARK CLOWN en français) est une série Z invraisemblable, fauchée comme c’est pas permis et super réjouissante. Les effets gore mécaniques (vive le faux sang, les boyaux et le latex!!!) sont délicieusement dégueulasses. Les meurtres plus tarés les uns que les autres débordent d’imagination. On s’amuse beaucoup devant ce truc humble, enthousiaste et irrémédiablement crétin (hé! J’ai pas dit mongolo!). Mais le manque de folie nanardeuse empêche DARK CLOWN de vraiment sortir du tout venant qu’on s’envoie à longueur de temps. Reste cette fantastique sincérité… Rigolo…

En DVD depuis le 6 mai
2012. Irlande. Réalisé par Conor McMahon. Avec Ross Noble, Gemma-Leah Devereux, Tommy Knight…
Éditeur : Family Films

la critique à Gillou Da Costa c’est par là

 

 

Partager