MOVIE MINI REVIEW : Eega

MOVIE MINI REVIEW : Eega

Cherchez pas les gars! Voici la comédie romantique la plus tarée, drôle, ingénue et renversante de ces dernières années! Ouais, carrément!! On est en Inde, le pays des couleurs, des chansons et des moustaches… Bindhu, une ravissante jeune fille (la bombe Samantha Ruth Prabhu) se retrouve entre deux courtisans. Un gentil benêt, Nani, et un vilain méchant businessman magouilleur avec des moustaches, Sundeep… Elle tombe amoureuse du gentil crétin, bien sûr… Mais le méchant jaloux avec des moustaches tue le gentil! Bon. Ok. Tout ça est horriblement clichetonneux mais la naïveté ultra-sincère et chatoyante de cette romcom musicale (les passages chantés sont fantastiques) emporte tout sur son passage. Quel spectacle incroyable! Quel plaisir enfantin!! Mais l’authentique et incroyable délire délirant d’EEGA surgit sous la forme d’une mouche domestique. La réincarnation du héros assassiné. Une mouche en CGI invraisemblables qui va harceler l’immonde moustachu!! EEGA est un putain d’ovni filmique. Entre deux chansons et des moustaches à foison, la mouche fait de la musculation et rend le vilain avec une moustache (le génial Sundeep) complètement hystérique. EEGA est un fourmillement infini d’idées de mise en scène fantastiques paradoxalement renforcées par les SFX à la fois ambitieux et maladroits. Ce truc donne une pêche d’enfer. Nan mais quel film bordel! Oubliez le cynisme écœurant et vulgaire des comédies US contemporaines! Vive EEGA la mouche vengeresse! Un chef d’œuvre de fraicheur et de pureté. Avec des moustaches…

2012. Inde. Réalisé par S.S Rajamouli et J.V.V. Sathyanarayana. Avec Sudeep, Nani, Samantha Ruth Prabhu…

 

Partager