MOVIE MINI REVIEW : El Limpiador

MOVIE MINI REVIEW : El Limpiador

Note de l'auteur

 

 

 

Le Pérou. Lima. Un virus aussi virulent qu’inconnu décime la population à la vitesse de la lumière. Eusebio est un nettoyeur (nan pas comme Arnold). Ce monsieur taciturne désinfecte les lieux contaminés par les mourants. Un job ingrat pour ce vieux garçon étrange et misanthrope (bref un mec né pour ce métier qui respire la joie de vivre). Mais un jour Eusebio tombe sur Joaquin, garçonnet esseulé depuis la mort de sa mère. Il va le recueillir, bien malgré lui, et tenter de retrouver un membre de sa famille encore vivant.
Adrián Saba, pour son premier film, nous balance une vision totalement novatrice et déroutante du film de contamination. On est loin du spectaculaire à outrance et de l’hystérie collective. On est de l’autre côté. Oui c’est l’apocalypse. Mais pas l’anarchie. La vie continue. Plus forte que tout. Coûte que coûte. Les rames de métro roulent sans personne à bord. Les rues sont désertes et un calme sépulcral règne, aussi ésotérique que terrifiant. La vie continue malgré tout. Jusqu’au bout… Cette vision lo-fi de la fin du monde a quelque chose d’hypnotique et de poétique. Et la mise en scène est étourdissante de beauté. Les images de la capitale déserte sont inoubliables… Malgré un certain manque de rythme et une intrigue un brin convenue quand même, EL LIMPIADOR marque par sa profonde humanité et sa subtile mélancolie. Un approche réaliste et auteurisante (dans le bon sens du terme) de la science-fiction. Magnifique quoi!!!
Et ce film n’est sorti que dans deux salles en France! Quelle honte…

En salles depuis le 18 décembre
2012. Pérou. Réalisé par Adrián Saba. Avec Adrian du Bois, Víctor Prada, Miguel Iza…

 

 

 

Partager