MOVIE MINI REVIEW : Grand Piano

MOVIE MINI REVIEW : Grand Piano

Note de l'auteur

GRAND-PIANO

 

 

 

Depuis que le jeune bouffon Frodon a vaincu Soron le vilain/méchant/mal absolu/gros œil enflammé dans le ciel bidule en jetant sa bague en toc à la poubelle, il en a fait du chemin le hobbit aux yeux exorbités! Il fait du piano classique maintenant! Elijah Wood (et son regard de lapereau naïf pris dans les phares d’une berline de luxe sur une route nocturne et fatale du Gers) joue les maestro du piano à queue (un rôle 100% crédible!) en plein come back nanar noyé en plein complot manipulateur de sa race…
C’est qu’un méchant a tout gribouillé sa partition avec des messages de mort pas gentil. Alors Elijah, en clone grotesque de Richard Cleyderman, va passer son concert à envoyer des SMS, faire des allez-retour dans les loges, combattre le méchant et accessoirement faire semblant de jouer du piano. Bref, GRAND PIANO, c’est un grand nawak permanent et hallucinant. Un grand bidule conceptuel pseudo-hitchcockien d’une invraisemblance dingue. Le pianiste et le méchant papotent tranquillement en pleine performance d’une pièce légendaire au nom rigolo, La Cinquette…
L’inconnu Eugenio Mira surfilme comme un malade mental et plagie n’importe comment (coucou les split screens crétins) Brian De Palma  copiant Alfred Hitchcock. Le problème ici c’est l’invraisemblance intergalactique de l’intrigue. Nan mais quelle pathétique plaisanterie d’une prétention délirante… Et quel final nanardissimo… Au secours mes oreilles! Au secours mes yeux! Au secours mon cerveau!

En DVD/Blu-ray depuis le 30 avril
2013. Espagne. Réalisé par Eugenio Mira. Avec John Cusack, Elijah Wood, Allen Leech…
Éditeur : M6 Vidéo

 

 

 

Partager