MOVIE MINI REVIEW : L’Autre Vie De Richard Kemp

MOVIE MINI REVIEW : L’Autre Vie De Richard Kemp

Note de l'auteur

 

 

 

Pour son premier long métrage, l’inconnu Germinal Alvarez fait preuve d’une ambition trop rare dans le cinéma de genre français. L’AUTRE VIE DE RICHARD KEMP mélange adroitement et intimement polar minéral et voyage temporel.
Dans un bled tout triste et tout imaginaire en bord de mer, le flic de la police Richard Kemp enquête sur un meurtre qui lui rappelle son passé mouvementé. Au cours de ses investigations, il se fait violemment agressé par le psychopathe. Et il se réveille littéralement 20 ans en arrière ! Il va tenter, avec l’aide d’une charmante psychologue, de démasquer le tueur et sauver son lui-même d’il y a vingt ans de maintenant de ses erreurs passées, enfin futures quoi !
La grande force de ce truc tient dans le sérieux absolu du propos. L’intrigue, traitée avec un premier degré impressionnant, baigne dans une torpeur et une mélancolie glaciale. Un cauchemar ouaté hypnotisant… Malheureusement, les affres du cinéma français pointent rapidement le bout de leur nez. Les acteurs, Jean-Hugues Anglade et Mélanie Thierry en tête, jouent vraiment comme des casseroles percées… Leur performance déclamatoire et intériorisée n’importe comment rivalise avec le somnifère le plus puissant. Ridicules… Et la mise en scène est au diapason. Germinal Alvarez est totalement incapable d’insuffler un début de commencement de vie à son film. Tout est désespérément impersonnel, plat et froid comme la mort. Ça fonctionnerait presque si le démon nanar ne s’était pas lui aussi infiltré ici où là ! Le Jean-Hugues Anglade 80’s est un invraisemblable et ridicule sosie à mulet de Kad Merad et le climax relève du foutage de gueule généralisé (nan, mais c’est quoi ce tueur bordel !). C’est franchement dommage parce que l’histoire d’amour impossible spatio-temporelle bidule est magnifiquement traitée. Germinal n’a pas (encore) le talent correspondant à son ambition… La prochaine fois peut-être… Mais y a clairement de l’espoir !

En salles depuis le 5 juin
2013. France. Réalisé par Germinal Alvarez. Avec Jean-Hugues Anglade, Mélanie Thierry, Philippe Berodot…

 

 

 

Partager