MOVIE MINI REVIEW : Maintenant C’est Ma Vie (How I Live Now)

MOVIE MINI REVIEW : Maintenant C’est Ma Vie (How I Live Now)

Note de l'auteur

MAINTENANT

 

 

 

Les teenagers c’est super… Y’en a plein partout, tout le temps et y a toujours moyen de faire aimer à ces nigauds hormonés en pleine overdose de biactol des trucs aussi mirifiques que One Direction (pour récurer les tympans) ou Kev Adams (pour liquéfier les neurones)… La littérature et le cinéma ne sont pas en reste et quand ils s’associent ça peut aussi bien donner la fantastique et intègre franchise HARRY POTTER que des produits fabriqués totalement dégueulasses et interchangeables (TWILIGHT, DEMAIN QUAND LA GUERRE A COMMENCÉ, PERCY JACKSON, MORTAL INSTRUMENTS et plein plein plein d’autres…).
La mimi et étrange Saoirse Ronan, vue déjà dans le nawesque cosmique LES AMES VAGABONDES, plonge dans l’uchronie puérile. Elle est Daisy, ado américaine revêche asociale (pléonasme ou quoi?) qui entend des voix. Cette charmante demoiselle débarque en Angleterre pour les vacances. Elle va découvrir ses cousins, l’amour pour un bellâtre et la Troisième Guerre mondiale atomico-terroristo-bidule. Séparée de son choupinou, Mademoiselle va errer dans une campagne vaguement? mais alors très vaguement hostile.
Adapté d’un roman culte signé Meg Rosoff, MAINTENANT C’EST MA VIE (ou HOW I LIVE NOW) se plante méticuleusement dans les grandes largeurs. Chronique adolescente interminablement éthérée déjà vue un bon zilliard de fois, personnages fantÖmatiques aussi charismatiques qu’une voûte plantaire ravagée par une attaque de mycose radioactive, scénario ahurissant de crétinisme et, évidemment tout ça mis en scène avec une prétention galactique (ce truc est signé Kevin Macdonald, réalisateur du DERNIER ROI D’ÉCOSSE et de JEUX DE POUVOIR). On ne s’attache jamais à cette ado renfrognée et son odyssée s’apparente à une grosse dose de somnifère. C’est qu’il est impossible de croire deux secondes à cette intrigue uchronique rocambolesque. Dans un registre identique, LORE, ou l’errance d’une jeune Nazie en pleine zone de guerre, sorti en salles début 2013, était autrement plus perturbant et bouleversant. Là c’est juste un grand rien…
Cette ravissante Saoirse commence a posséder une filmographie nanarde particulièrement impressionnante. Et elle n’a que 19 ans!

En salles depuis le 12 mars
2013. Grande-Bretagne. Réalisé par Kevin MacDonald. Avec Saoirse Ronan, Tom Holland, George MacKay…

La critique à Sheppard c’est par là…

 

 

Partager