MOVIE MINI REVIEW : Moi, Moche Et Méchant 2

MOVIE MINI REVIEW : Moi, Moche Et Méchant 2

Note de l'auteur

 

 

 

Le vrai-faux super vilain Gru (l’énorme Steve Carell en plein décadence artistique), ses gamines insupportables et ses mignons side kicks minions, aussi jaunes que caricaturaux, reviennent après un premier film au succès totalement inattendu. Cette fois, terminé le délire autour du superméchant transformé malgré lui en gentil tout dégoulinant de gentillesse, on plonge allègrement dans la mièvrerie délirante à dose létale.
Gru, bon père de famille, s’associe avec une organisation (la ligue anti-vilains) pour combattre un méchant mystérieux qui a volé un sérum bidule qui transforme les lapins en monstres sanguinaires et les minions jaunâsses en monstres violets chevelus et nanardeux. Le peu d’intérêt du premier opus (un super vilain comme personnage principal) disparaît corps et âme dans ce deuxième épisode horriblement calibré et paresseux. Super Gru (à la mièvrerie supercollante qu’on pourrait se coller les pieds au plafond) trouve vaguement l’amour avec l’agent Lucy (Kristen Wiig) alors que le spectateur plonge lui dans l’ennui subcosmique. En fait, il ne se passe rien de rien dans ce truc. Les minions (qui ne sont que des clones trisomiques des crétins Lapins Crétins) prennent une place beaucoup plus importante mais totalement anecdotique. C’est choupinou, c’est gentil tout plein et c’est totalement creux… Et ça cartonne sa race dans le monde… Allez comprendre…

En DVD/Blu-ray depuis le 26 octobre
2013. Réalisé par Pierre Coffin & Chris Renaud. Avec les voix de Steve Carell, Kristen Wiig, Benjamin Bratt…

 

 

 

Partager