MOVIE MINI REVIEW : Orc Wars

MOVIE MINI REVIEW : Orc Wars

Note de l'auteur

 

 

 

L’heroic fantasy, ses princesses blondasses/elfes en détresse (les princesses sont toujours en détresse), ses sorcières maléfiques, ses dragons en CGI improbables, ses orcs en plastique (coucou les maquillages rigolos) assoiffés de sang, ses rednecks américains alcooliques et ses gunfights délirants… Ouais! Y a tout ça dans ORC WARS, DTV ultra fauché et ultra extravagant!
Un portail nanar sépare notre monde d’un univers parallèle blindé de dragons et autres monstres fantaisistes. Pas de bol pour John Norton. Y a un de ces putains de bidule interdimensionnels en plein milieu de sa nouvelle propriété. Et, en plus, ce vétéran misanthrope en plein syndrome post-traumatique, est choisi pour en être le gardien! Il va pleuvoir des boyaux d’orc dans son ranch ouais vivent les shotgun!!!
Nan mais quel truc délicieusement et irrémédiablement crétin! ORC WARS assume complètement son scénario invraisemblable. Ces abrutis d’orcs se jettent sous les balles comme les abrutis décérébrés qu’ils sont, le side kicks bouseux de service fait n’importe quoi et le héros invincible au regard de mollusque déprimé montre son torse musclé à la princesse en pâmoison. Bref c’est du grand n’importe quoi! Du navet atomique au sérieux implacable. Et donc magnifique! On sort éberlué de ce truc généreux qui pousse le délire à son maximum! Nanardissimo et fun!

En DVD/Blu-ray depuis le 2 janvier
2013. USA. Réalisé par Kohl Glass. Avec Rusty Joiner, Masiela Lusha, Wesley John…
Éditeur : M6 Vidéo

 

 

 

Partager