MOVIE MINI REVIEW : Rush

MOVIE MINI REVIEW : Rush

Note de l'auteur

 

 

 

C’est carrément impossible d’imaginer qu’un sport aussi insipide et soporifique que la Formule 1 (des bagnoles toutes technologiques et toutes moches qui tournent en rond indéfiniment) ait pu être, à une époque, un tel truc de fou furieux. Un sport, dangereux, létal (deux décès par ans !), pratiqué par des inconscients en mal de sensations fortes et de reconnaissance. Dans les furieuses 70’s, un duel légendaire (et inconnu des moins de 40 ans) s’est déroulé. Un combat proprement surhumain. James Hunt, le playboy anglais déluré, contre Niki Lauda, l’autrichien froid et calculateur. Deux magnifiques clichés ambulants. Et c’est le gentil et transparent Ron Howard qui filme cette lutte mythique.
Et surprise ! Surprise absolue : Ron le mou nous balance deux heures de pure furie cinématographique. Lui-même fan hardcore de course automobile (son premier film produit par Roger Corman, s’intitulait GRAND THEFT AUTO), Ron prend son sujet à bras le corps et transcende littéralement ce biopic classique scénarisé par Peter Morgan (THE QUEEN, FROST/NIXON).
La reconstitution est un enchantement visuel absolu (on est loin du carton pâte) et les deux acteurs sont prodigieux (Daniel ‘INGLOURIOUS BASTERDS’ Brühl et Chris ‘THOR’ Hemsworth). Et ces événements sont simplement incroyables.
Hunt et Lauda s’affrontent en piste depuis déjà des années lorsque débute la saison 1976. Et leur lutte fratricide va prendre des proportions quasi bibliques. Ron Howard, comme possédé par son sujet, se lâche comme jamais. Sa mise en scène sensorielle à l’extrême frise l’expérimental par moment. On est littéralement dans la tête des deux pilotes et on ressent leur peur et leur folie autodestructrice. C’est prodigieux. Rarement (jamais ?) la Formule 1 n’a été filmée avec une telle ferveur (on est loin du navet nawesque DRIVEN de Renny Harlin). Le bisounours Ron s’est métamorphosé en monstre mécanique rutilant et assourdissant. Quelle expérience étourdissante et physiquement éprouvante ! Fantastique quoi !

En salles depuis le 25 septembre
2013. USA/Grande Bretagne/Allemagne. Réalisé par Ron Howard. Avec Daniel Brühl, Chris Hemsworth, Olivia Wilde…

 

 

 

Partager