MOVIE MINI REVIEW SUPER SPECIAL : Hansel Et Gretel

MOVIE MINI REVIEW SUPER SPECIAL : Hansel Et Gretel

Hansel & Gretel. Ces deux gamins abandonnés dans la forêt et séquestrés par une sorcière qui vit dans une maison faite en sucreries… On connait tous ce conte des frangins Grimm. Alors que les grands studios hollywoodiens ont décidé d’adapter ce conte, une horde de parasites dégénérés s’est elle aussi attaquée à cette pauvre histoire qui n’avait rien demandé à personne bordel quoi… Au péril de sa vie et de ses neurones, le Dr No est parti explorer ces versions toutes plus délirantes les unes que les autres… Voici le compte rendu de ce voyage au cœur des ténèbres cinématographiques et nanardeuses…

 

 

 

 

HANSEL ET GRETEL (aka Hansel & Gretel : Witch Hunters)

Quand les grands studios hollywoodiens décident de concurrencer les nanars intergalactiques produits à la chaine par les grands tarés de The Asylum ou Full Moon par exemple, ben ça donne des trucs invraisemblables… On a régulièrement droit, ces dernières années, à des bidules hyper friqués et cataclysmiques. JONAH HEX, SOLOMON KANE, ABRAHAM LINCOLN CHASSEUR DE VAMPIRES, la liste est longue, longue et interminable… De magnifiques purgeasses dégueulasses. Et, souvent, des gouffres financiers délirants…
Voici le petit dernier, HANSEL ET GRETEL. Réalisé par le norvégien Tommy Wirkola (auteur du minable DEAD SNOW), ce truc transforme les deux célèbres héros de conte pour enfants en redoutables chasseurs de sorcières. HANSEL ET GRETEL est un spectacle ahurissant de connerie et de néant permanent. Le frangin (pauvre Jeremy Renner) et sa frangine-potiche-qui-passe-le-film-à-se-faire-démonter-la-gueule (la nullissime Gemma Arterton) se prennent pour Buffy, voire carrément Bloody Mallory (ouais, LA Bloody Mallory française de sinistre mémoire), et pulvérisent n’importe comment des sorcières plus hideuses (les maquillages et les SFX sont à vomir) les unes que les autres. C’est au choix miraculeux ou consternant de voir que ce genre de purges intergalactiques puissent exister. Miraculeux parce que c’est quand même bien rigolo et consternant parce que ça empêche des films ambitieux d’exister… Le plus délirant ici c’est que les multiples mockbusters qui ont été produits en parallèles sont plus sincères que ce produit horriblement cynique. Ici les personnages originaux ne sont qu’un vulgaire prétexte… Quelle horreur…

En salles depuis le 6 mars
2013. USA/Allemagne. Réalisé par Tommy Wirkola. Avec Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen…

 

 

 

 

HANSEL AND GRETEL

Et un nouveau mockbuster produit par les tarés cosmiques de The Asylum!!! Après avoir désespérément essayé de parasiter la sortie cinéma du HOBBIT de Peter Jackson avec AGE OF THE HOBBITS (la critique ici) et s’être pris un méchant procès dans la tronche, ce sympathique studio s’attaque à HANSEL ET GRETEL! Alors que la relecture hollywoodienne (avec Jeremy Renner), shootée aux stéroïdes, n’est rien d’autre qu’une trahison consternante du mythe des frères Grimm, nos amis trisomiques de The Asylum nous balancent leur version du conte. Une version 100% nanarde bien sûr! Mais beaucoup plus respectueuse. Et moderne… Et complètement délirante. Le frère et la sœur se retrouvent emprisonnés dans une maison perdue en forêt. Pour être transformés en délicieuses tourtes à la viande concoctées par la méchante et cabotine Dee Wallace. C’est complètement fauché, étonnement bien foutu (la mise en scène est enlevée, l’image magnifique et les acteurs  impliqués) et carrément tordu par moments… Bref une agréable surprise, toute proportions gardées bien sûr. Mais c’est qu’ils commencent à faire des bons films ces idiots!!! Et Dee Wallace est complètement déchaînée!

2013. USA. Réalisé par Anthony C. Ferrante. Avec Stephanie Greco, Brent Lydic, Dee Wallace…

 

 

 

 

HANSEL AND GRETEL GET BAKED

Après les tarés de The Asylum c’est un certain Duane Journey qui s’attaque à l’histoire de ces deux crétins capturés par une vilaine sorcière. Mais dans ce HANSEL AND GRETEL GET BAKED, on parle pas de manger, mais de super weed qui rend super crétin. Le boyfriend débile à Gretel (la toute mimi Molly C. Quinn) disparait mystérieusement en allant acheter du matos surpuissant chez une vieille dame dealeuse et bizarre (le désastre chirurgical Lara Flynn Boyle). Gretel part à sa recherche avec son frangin. Et les deux teenagers vont devoir affronter la vilaine sorcière défigurée qui se nourrie de la substance vitale (nan c’est pas dégueulasse) de ses victimes! Ce truc est une relecture délirante, assez respectueuse et spectaculairement bien foutue… L’image et la mise en scène sont étonnantes pour un DTV de ce genre, généralement filmé avec des moignons et les acteurs s’amusent comme des dingues (Cary Elwes et Yancy Butler font des apparitions). Bon il se passe quand même pas grand chose (voir rien du tout) dans ce truc. Mais la fraicheur et la sincérité sont prégnantes. On est loin du cynisme et de la nullité apocalyptique du film gentiment parasité. En fait HANSEL AND GRETEL version The Asylum et HANSEL & GRETEL GET BAKED surclassent totalement la purgeasse friquée et lobotomisée à Tommy Wirloka. C’est beau et consternant à la fois…

2013. USA. Réalisé par Duane Journey. Avec Molly C. Quinn, Michael Welch, Lara Flynn Boyle…

 

 

 

 

 

LE SUPER BONUS QUE PERSONNE N’AVAIT DEMANDÉ BORDEL : Incroyable. Il existe un troisième mockbuster, HANSEL & GRETEL : WARRIORS OF WITCHCRAFT!!! Un truc assez terrifiant, vu le trailer, signé du tout aussi terrifiant et prolifique David DeCoteau. Comme pour son autre mockbuster, le consternant SNOW WHITE A DEADLY SUMMER, produit par les tarés de The Asylum (ils sont partout!!!), DeCoteau transforme le conte en teenage movie mongolo situé dans un collège privé ou le frère et la sœur (d’authentiques jumeaux au regard bovin, Booboo Stewart et sa sœur Fivel) qui s’appellent même pas Hansel et Gretel vont devoir affronter une confrérie de sorciers et des CGI manifestement dégueulasses… J’ai pas réussi à voir ce bidule (mes neurones me disent merci sur ce coup-là). Je vous laisse contempler le fantastique trailer ci-dessous pour imaginer l’étendu des dégâts!

HANSEL & GRETEL : WARRIORS OF WITCHCRAFT
2013. USA. Réalisé par
David DeCoteau. Avec Booboo Stewart, Fivel Stewart, Vanessa angel

 

Partager